top of page

MANCHES D'OUVERTURES | 1970 - 1979

Partie 2 disponible ici !

A travers cette lecture, nous passons en revue chaque manche d'ouverture et regardons si oui ou non le vainqueur a tenu ses promesses !


Sauter à (cliquez sur l'année) :

1970 - NON

Grand-Prix d'Afrique du sud

Piste : Kyalami

Date : 7 mars 1970

Pole position : Jackie Stewart (March)

Meilleur tour : John Surtees (McLaren)

Pilotes dans les points :

  1. Jack Brabham (Brabham)

  2. Denny Hulme (McLaren)

  3. Jackie Stewart (March)

  4. Jean-Pierre Beltoise (Matra)

  5. John Miles (Lotus)

  6. Graham Hill (Lotus)

Comment que ça s'est passé ?

Le triple champion du monde l'emporte devant de sacrés candidats, offrant un podium de champions du monde. Mais ce sera la dernière de "Black Jack" en F1 et la saison sera majoritairement dominée par la Lotus de Jochen Rindt, lequel perdra la vie avant d'être titré.

 

1971 - NON

Grand-Prix d'Afrique du sud

Piste : Kyalami

Date : 6 mars 1971

Pole position : Jackie Stewart (Tyrrell)

Meilleur tour : Mario Andretti (Ferrari)

Pilotes dans les points :

  1. Mario Andretti (Ferrari)

  2. Jackie Stewart (Tyrrell)

  3. Clay Regazzoni (Ferrari)

  4. Reine Wisell (Lotus)

  5. Christ Amon (Matra)

  6. Denny Hulme (McLaren)

Comment que ça s'est passé ?

La première de Mario Andretti en championnat du monde c'était ce 6 mars 1971 mais il devra attendre pour emporter la couronne qui reviendra à Jackie Stewart, 2e ce jour, fraichement débarqué chez Tyrrell et en route pour son second sacre.

 

1972 - NON

Grand-Prix d'Argentine

Piste : Buenos Aires

Date : 23 janvier

Pole position : Carlos Reutemann (Brabham)

Meilleur tour : Jackie Stewart (Tyrrell)

Pilotes dans les points :

  1. Jackie Stewart (Tyrrell)

  2. Denny Hulme (McLaren)

  3. Jacky Ickx (Ferrari)

  4. Reine Wisell (Lotus)

  5. Christ Amon (Matra)

  6. Denny Hulme (McLaren)

Comment que ça s'est passé ?

Alors que Carlos Reutemann enregistrait la pole position pour son 1er GP, le champion en titre l'emporte pour la 19e fois de sa carrière. Mais Jackie ne gardera pas la forme sur toute la saison et laissera Emerson Fittipaldi devenir le plus jeune champion du monde de l'histoire jusqu'alors.

 

1973 - NON

Grand-Prix d'Argentine

Piste : Buenos Aires

Date : 28 janvier

Pole position : Clay Regazzoni (BRM)

Meilleur tour : Emerson Fittipaldi (Lotus)

Pilotes dans les points :

  1. Emerson Fittipaldi (Lotus)

  2. François Cevert (Tyrrell)

  3. Jackie Stewart (Tyrrell)

  4. Jacky Ickx (Ferrari)

  5. Denny Hulme (McLaren)

  6. Wilson Fittipaldi (Brabham)

Comment que ça s'est passé ?

Décidément... Encore un non ! Le nouveau champion en titre s'impose pour sa première course chez Lotus dans ce qui fut un beau jour pour la famille Fittipaldi, avec le frère d'Emerson en 6e place. Mais cette saison sera dominée par Jackie Stewart, décidé à prendre sa retraite en fin d'année. Il termine ce jour derrière son équipier François Cevert, qu'il prépare lentement à devenir leader de Tyrrell. Hélas, suite à la mort de ce dernier avant la dernière manche, Stewart annonce sa retraite sans prendre part à son dernier GP.

 

1974 - NON

Grand-Prix d'Argentine

Piste : Buenos Aires

Date : 13 janvier

Pole position : Ronnie Peterson (Lotus)

Meilleur tour : Clay Regazzoni (Ferrari)

Pilotes dans les points :

  1. Denny Hulme (McLaren)

  2. Niki Lauda (Ferrari)

  3. Clay Regazzoni (Ferrari)

  4. Mike Hailwood (McLaren)

  5. Jean-Pierre Beltoise (BRM)

  6. Patrick Depailler (Tyrrell)

Comment que ça s'est passé ?

La dernière du champion 1968 et d'un pilote néo-zélandais. Mais ce sera l'équipier de Denny, aka E. Fittipaldi, qui prend son second titre face aux pilotes Ferrari, ainsi que le premier titre de McLaren.

 

1975 - NON

Grand-Prix d'Argentine

Piste : Buenos Aires

Date : 12 janvier

Pole position : Ronnie Peterson (Lotus)

Meilleur tour : Clay Regazzoni (Ferrari)

Pilotes dans les points :

  1. Emerson Fittipaldi (McLaren)

  2. James Hunt (Hesketh)

  3. Carlos Reutemann (Brabham)

  4. Clay Regazzoni (Ferrari)

  5. Patrick Depailler (Tyrrell)

  6. Niki Lauda (Ferrari)

Comment que ça s'est passé ?

Avant-dernière victoire du prodige brésilien qui ira enterrer sa carrière dans l'équipe familiale en 1976. Si ce GP d'Argentine contribue à révéler James Hunt, 2e dans la Hesketh, Niki Lauda fera œuvre de son talent qui atteint maturité cette année-là pour établir une ère de suprématie et de légende.

 

1976 - NON

Grand-Prix du Brésil

Piste : Interlagos

Date : 25 janvier

Pole position : James Hunt (McLaren)

Meilleur tour : Jean-Pierre Jarier (Shadow)

Pilotes dans les points :

  1. Niki Lauda (Ferrari)

  2. Patrick Depailler (Tyrrell)

  3. Tom Pryce (Shadow)

  4. Hans Joachim Stuck (March)

  5. Jody Scheckter (Tyrrell)

  6. Jochen Mass (McLaren)

Comment que ça s'est passé ?

Lauda nous rappelle, en 1976, que même le meilleur pilote de son temps n'est pas à l'abri des dangers du sport automobile. Niki dominait outrageusement la saison malgré les tentatives des pilotes Tyrrell et bien sûr de James Hunt dans la McLaren pour le retenir, avant son terrible accident au Nurb qui le laissera défiguré à vie. Hunt prendra le meilleur du malheur de l'autrichien pour prendre un sacre très populaire dans une saison d'anthologie.

 

1977 - NON

Grand-Prix d'Argentine

Piste : Buenos Aires

Date : 25 janvier

Pole position : James Hunt (McLaren)

Meilleur tour : James Hunt (McLaren)

Pilotes dans les points :

  1. Jody Scheckter (Wolf)

  2. Carlos Pace (Brabham)

  3. Carlos Reutemann (Ferrari)

  4. Emerson Fittipaldi (Copersucar)

  5. Mario Andretti (Lotus)

  6. Clay Regazzoni (Ensign)

Comment que ça s'est passé ?

Encore non ! Décidément... Arrivé dans la nouvelle équipe Wolf, Jody Scheckter prend le premier succès de l'équipe ! Quelle histoire... Le sud-africain livre une saison forte qui lui offre la 2e place au mondial. Mais 1977 était la revanche de Lauda sur l'univers et il était imbattable.

 

1978 - OUI

Grand-Prix d'Argentine

Piste : Buenos Aires

Date : 15 janvier

Pole position : Mario Andretti (Lotus)

Meilleur tour : Gilles Villeneuve (Ferrari)

Pilotes dans les points :

  1. Mario Andretti (Lotus)

  2. Niki Lauda (Brabham)

  3. Patrick Depailler (Tyrrell)

  4. James Hunt (McLaren)

  5. Ronnie Peterson (Lotus)

  6. Patrick Tambay (McLaren)

Comment que ça s'est passé ?

Alleluia ! Enfin ! Mario Andretti ouvre la saison en beauté et fera ouvrage de son immense talent pour prendre son unique titre en F1 et le dernier de Lotus et Colin Chapman. Hélas, ce dernier sacre aura un goût très amer avec la disparition de son équipier Ronnie Peterson en fin de saison, lequel était en grand froid avec l'équipe.

 

1979 - NON

Grand-Prix d'Argentine

Piste : Buenos Aires

Date : 15 janvier

Pole position : Mario Andretti (Lotus)

Meilleur tour : Gilles Villeneuve (Ferrari)

Pilotes dans les points :

  1. Jacques Laffite (Ligier)

  2. Carlos Reutemann (Lotus)

  3. John Watson (McLaren)

  4. Patrick Depailler (Tyrrell)

  5. Mario Andretti (Lotus)

  6. Emerson Fittipaldi (Copersucar)

Comment que ça s'est passé ?

Un début de saison magnifique puisque Jacques Laffite remporte les deux manches d'ouverture. Mais très vite, les Ferrari de Villeneuve et Scheckter prennent le dessus. Williams émergera en fin de saison avec des premiers succès, mais ce sera insuffisant pour les priver du titre constructeur et du doublé au championnat du monde.

 

Tu as tout lu ? Bon allez, pour te féliciter, tu as le droit de regarder une image des pilotes participant à un match de cricket caritatif en 1974. Si tu veux jouer aux devinettes, je note le nom de pilotes sous la photo.

Debout, de gauche à droite :

  • Ken Tyrrell (fondateur Tyrrell)

  • John Watson

  • Guy Edwards

  • Mike Hailwood

  • James Hunt

  • Graham Hill

  • Patrick Depailler

  • Peter Gethin

  • David Purley

  • Clay Regazzoni

Assis, de gauche à droite :

  • Jody Scheckter

  • Derek Bell

  • Niki Lauda

  • Jackie Stewart

  • Ronnie Peterson

  • Jochen Mass

  • Denny Hulme

Comments


bottom of page