Bulletin de notes | Australie 2022

En attendant de débrief en vidéo, professeur Blabla, expert en blablatologie, note les copies rendues après le Grand-Prix d'Australie 2022.

PILOTE

REMARQUE

NOTE

Charles Leclerc

Qu'est-ce-que tu vas faire ? Une voiture dominante aide, mais faut être là pour le faire et ce avec pas mal de classe. Juste une frayeur à la 2e relance, mais il a géré et la copie rendue est parfaite. Pour le prochain 10, j'attends un last to first.

10

Sergio Pérez

Sa stratégie en qualif a été compromise par le drapeau rouge, mais s'en sort très bien malgré tout. Son début de course n'a pas été ennuyant à lutter contre Hamilton, puis Alonso et Russell.

7

George Russell

Même si Lewis était plus coriace, il faut être là pour récupérer des lauriers au drapeau à damiers et il a fait tout ce qu'il fallait pour ça.

6

Lewis Hamilton

Bel opportunisme au départ pour lutter contre Pérez. Il revient sur Russell en fin de course mais doit lutter contre des problèmes de surchauffe.

7

Lando Norris

Sublime tour en qualif pour passer les Mercedes, mais il patine au départ et perd tout cet avantage. Sa machine ne semblait pas capable de les battre sur les longs relais et sans concurrence, doit se contenter de mener son équipier.

6

Daniel Ricciardo

... Et Ricciardo ne pourra pas faire mieux que son collègue, sans faire pire pour autant. Un dimanche bien chiant chez McLaren, mais ils ne seront pas triste que ce soit au 5e et 6e places.

5

Esteban Ocon

Alpine a peut-être choisi un mauvais week-end pour tester des trucs sur la voiture d'Ocon, mais comme disait l'intéressé, arriver à marquer des points dans ce contexte est une belle consolation. Difficile de le comparer à Alonso et rester coincé derrière Albon n'est pas si honteux que cela (mais cf Albon).

5

Valtteri Bottas

Sublime résultat pour Bobo dans un week-end où le top 10 semblait hors de portée pour Alfa. Mais j'ai du mal à hurler au génie quand il s'est autant fait maltraité par Stroll et a eu beaucoup de mal à le passer. Stroll a certes été pénalisé pour cela, mais la différence de rythme était énorme.

6

Pierre Gasly

Peu aidé par le sort en Q2, il peut se ravir d'entrer dans les points, même si les deux abandons du haut du classement ont aidé. Il a eu des problèmes avec sa pédale de frein qui lui ont peut-être couté un meilleur résultat.

6

Alexander Albon

Il faut être là pour saisir de grosses opportunités et c'est exactement ce qu'Albon a fait, mais il n'a pas juste profité de Stroll qui bloquait le peloton derrière lui. Il était dans le rythme de Ocon et des McLaren à la régulière avec des pneus durs pendant 57 tours.

9

Zhou Guanyu

Je vais attendre un peu avant de descendre la note, pour continuer de lui faire bénéficier de son statut de rookie. Car en course, il est vraiment dans le rythme, mais souffre pour dépasser (logique) mais manque surtout en qualif. Trop.

5

Lance Stroll

C'est déjà un très gros avertissement à cause de l'accident avec Latifi en qualif, plus celui tout seul en Libres 3. Belle stratégie sous la première SC pour remonter dans les points mais sa machine n'avait pas le rythme. Malgré sa pénalité et son attaque kamikaze sur Bottas, il semble s'être battu du mieux qu'il pouvait ce qui console son horrible samedi.

4

Mick Schumacher

Bat enfin KMag en qualif, et mène une belle course, coriace dans le peloton. Seule une erreur lui coûte face à Magnussen et Zhou, sans quoi il aurait même pu finir dans les points. Dommage.

5

Kevin Magnussen

Quel retour à la réalité après deux sublimes courses. Haas n'était pas au top, tout comme lui, malade depuis le début du week-end. Il fait une bête erreur au virage 9, mais ne joue pas au pilote de rallye comme Sainz et ramène la voiture.

4

Fernando Alonso

Pourquoi ? POURQUOI ? Un top 4 minimum prévu en qualif avant cette panne hydraulique, la course qui se retourne contre lui avec les Safety Car, et sa fin de course est ruinée dans un train de DRS. POURQUOI ?

7

Yuki Tsunoda

Malgré une belle qualif, sa course était un désastre.

2

Nicholas Latifi

Une fois le drame du samedi mis de côté, et loin des crashs de Jeddah, on peut penser que c'est un bien meilleur week-end qu'il nous a fait là. Et puis on regarde son coéquipier. Les temps au tour, tout ça, tout ça. Et puis il a 3.

3

Max Verstappen

Très peu à espérer tant la Ferrari volait avec grâce. Quoi que : espérer que le moteur finisse les courses est un bon début, mais il n'y est pour rien.

7

Sebastian Vettel

Dur de lui reprocher le manque d'expérience lié au contexte et à sa casse moteur en Libres 1, mais c'est quand même deux voitures cassées en 24 h.

3

Carlos Sainz

Quand on met 10 à ton voisin, on peut se demander pourquoi tu ne l'as pas copié. Mais entre une qualif sincèrement malchanceuse, la seule matière qui me reste pour le noter est sa course. Enfin son tour et demi. On a vu Carlos faire bien mieux, et espérons qu'il ne se laisse pas abattre par cette catastrophe.

1


*Barème : Les notes vont de 0 à 10, 0 étant la plus mauvaise et 10 la meilleure. Il a été déterminé arbitrairement que la note de 5 servirait de note moyenne pour signifier qu'une prestation a été parfaitement correcte, sans rien de particulièrement mauvais mais sans rien de particulièrement bon.