Bulletin de notes | Autriche 2022

En attendant le débrief en vidéo, professeur Blabla, expert en blablatologie, note les copies rendues après le Grand-Prix d'Autriche 2022.

PILOTE

REMARQUE

NOTE

Charles Leclerc

Il n'aurait manqué que la pole pour le score parfait. Son approche conservatrice au début du sprint s'est retournée contre lui avec Sainz très agressif et Charles devant perdre du temps pour défendre. Ses luttes contre Verstappen, bien que déséquilibrées, ont démontré que Charles est aussi un attaquant de génie. Son problème mécanique nous a rappelé, si nécessaire, à quel point il est digne d'une potentielle couronne mondiale.

9

Max Verstappen

Sublime en qualif et en sprint, les faiblesses de son équipement sur long relai ont été terribles. Malgré cela, il ne concède QUE 5 points face à Leclerc. Ce qui mérite un point bonus.

7

Lewis Hamilton

Crash en qualif, touché par Gasly au sprint, le week-end commençait mal. Pourtant il avait beaucoup de rythmes et il l'a prouvé et prenant un 3e podium consécutif.

6

George Russell

Un rien derrière Lewis en rythme pur, il sauve sa qualif avec un bon tour malgré son crash et quelques unités grâce au sprint. Je ne vois pas ce qu'il aurait pu faire pour défendre Pérez sans arrêter la voiture pour lui laisser la place. Avec des dégâts et une pénalité, il s'est arrêté tôt et est très bien remonté.

6

Esteban Ocon

Chez Alpine, c'était au tour d'Ocon de ne pas avoir de malchance et il a maximisé ses résultats dans toutes les sessions. Il poursuit une admirable série qui est digne d'intérêt. On est presque déçu qu'il perde la place face à Russell en fin de course.

9

Mick Schumacher

Il poursuit sa belle série depuis le Canada. Excepté en qualif, il semblait avoir un petit plus face à Magnussen et il prend le meilleur résultat de l'équipe depuis Bahreïn. Un pilotage digne d'un pilote de F1 : il prouve qu'il peut le faire et doit continuer ainsi. Sa défense face à Lewis en sprint est merveilleuse.

8

Lando Norris

Sans roulage en EL1, Norris était plus rapide que Ricciardo en qualif. Il remonte un peu en sprint et subit 5 sec en course pour limites de piste. Il remonte bien malgré tout mais sans la pénalité, le résultat aurait pu être sublime.

6

Kevin Magnussen

Une petite erreur lui coûte en qualif et il semblait un rien en retard sur Mick en qualif. Mais sa course a été impacté par un problème moteur. Le résultat reste digne de bravo.

6

Daniel Ricciardo

La qualif était effrayant mais en sprint et course il était juste là derrière Norris. Aurait même pu le battre après l'avoir passé au départ, s'il n'avait pas fait un plat plus tard.

5

Fernando Alonso

Fiabilité et poisse : après une bonne qualif où il endommage son fond plat lors de sa 1re tentative, il perd tout en sprint sur problème électrique. Sa course a offert un belle remontée mais une roue mal fixée au 2e arrêt lui coûte un top 7.

8

Valtteri Bottas

La voiture avait du mal à trouver du grip et a joué de son expérience pour prendre une bonne place pour le sprint mais n'a pris aucun point. Parti dernier en course, il remonte bien et perd le point de la P10 avec la remontée d'Alonso.

6

Alexander Albon

Encore brillant en qualif, il pointait dans le top 10 en sprint mais s'est très vite effondré et a été pénalisé pour avoir forcé Norris sur un boudin jaune au virage 3. Sa course est autant prometteuse et jouait encore des points si Bottas et Alonso n'avaient pas été là avec de meilleures machines.

7

Lance Stroll

A peine fichu de faire un chrono entre les deux lignes blanches en qualif, Stroll est bien remonté en sprint. A été agressif en course avec de nombreuses luttes, pas toujours propres hélas. Il s'est certainement amusé et, pour une fois, a été assez fun à observer, mais ça reste très brouillon.

5

Zhou Guanyu

Comme Bobo, a souffert pour trouver le grip mais n'a pas su passer la Q1. Parti des stands lors du sprint en provocant involontairement son 'anti stall', il a démontré de belles choses. Il a pu en faire autant en course, terminant pas loin de Bottas mais avec une pénalité pour limites de piste.

4

Yuki Tsunoda

Nulle part en termes de rythme, de la qualif à la course.

2

Pierre Gasly

Après une très bonne qualif dans une voiture capricieuse mais ruine tout au départ en faisant une Russell à Silverstone. Il termine malgré tout devant Tsunoda et conserve ses espoirs pour la course. Il était devant Bottas mais tout part en vrille avec ses 5 sec de pénalités qui le renvoient en duel face à Vettel. Encourageant mais trop d'erreurs.

3

Sebastian Vettel

En douleur dans une voiture crispée, il rate la Q2 pour un temps annulé. Il prend un bon départ en sprint mais ruine tout en percutant Albon et s'envoyant dehors. Parti 18e, il n'a pas brillé dans une course solitaire, si ce n'est que quelques brèves interactions lors des arrêts aux stands, qui se sont soldés par un contact avec Gasly. Meh, 50-50 pour moi.

3

Carlos Sainz

Très agressif au début du sprint, Carlos confirmait son bon tour de qualif en étant très proche du rythme de Charles, comme il le sera en course. Sans surprise, il reste un pas en arrière sur l'ensemble mais c'est ce genre de performance qu'on attend de lui.

7

Nicholas Latifi

Il aura l'excuse de ne pas avoir la même voiture qu'Albon mais une erreur dans son meilleur tour aurait pu être traduit par une meilleur position. Il n'a rien pu faire lors du sprint qu'il a passé au fond du peloton et sa course a été ruiné lorsqu'il a ramassé des débris en début de course qui ont endommagé son fond plat.

3

Sergio Pérez

A côté de la plaque. 13e en qualifs, le sprint sauve sa note car il a pu sauver quelques points et faire de belles choses. Quoi qu'en dise la FIA, son attaque sur Russell était tout sauf intelligente et Red Bull n'aura pas regretté d'avoir un second pilote Red Bull pour épauler Max.

3

*Barème : Les notes vont de 0 à 10, 0 étant la plus mauvaise, et 10 la meilleure. Il a été déterminé arbitrairement que la note de 5 servirait de note moyenne pour signifier qu'une prestation a été parfaitement correcte, sans rien de particulièrement mauvais mais sans rien de particulièrement bon.