Bulletin de notes | Bahreïn 2022

En attendant de débrief en vidéo, professeur Blabla, expert en blablatologie, note les copies rendues après le Grand-Prix de Bahëin 2022.

PILOTE

REMARQUE

NOTE

Charles Leclerc

A deux tours prêts du grand chelem, la seule chose qui me retient de lui mettre un 10 est pour laisser une marge de progression pour des prestations plus époustouflantes. Il a montré à Verstappen qu'il avait un égal tant en rythme de qualifs et course, qu'en combat en piste.

9

Carlos Sainz

S'il dit lui-même qu'il n'a jamais trouvé le rythme de son coéquipier, on n'aura pas besoin de le justifier. Malgré tout, il a été un bon n°2 ce dimanche, à l'instar de Pérez, en retenant ce dernier toute la course à distance honorable.

5

Lewis Hamilton

A vainement lutté face à des machines plus forte en début de course, et maximisé les capacités de sa machine ainsi que son résultat final.

8

George Russell

Sans être capable d'aller plus vite, Russell a sagement suivi le rythme de Lewis tout le week-end, mais paie très cher son erreur en qualifs. Pour une première à jouer de gros points face à un boss du game, c'est relativement très correct.

5

Kevin Magnussen

En ayant manqué un hiver de préparation pour la F1 et une semaine de roulage, on peut excuser les mini blocages de roues de KMag - il a maximisé ce qu'il a récupéré du garage Mazepin bien mieux que Haas ou n'importe qui dans le monde pouvait attendre de lui.

9

Valtteri Bottas

Malgré le manque de roulage en essais privés et EL1, il a constamment semblé en mesure de se placer en Q3. Après un mauvais départ, il a pu retrouver sa position de départ et lancer sa nouvelle carrière comme un chef. Bravo Bobo.

8

Esteban Ocon

Derrière Nando en qualif, pénalité de 5 secondes qui aurait pu être évitée en envoyant Schumacher en tête-à-queue, Steban s'est parfaitement rattrapé avec un rythme de course solide et de bons points.

6

Yuki Tsunoda

4 dixièmes derrière Gasly en qualifs c'est toujours beaucoup trop. Heureusement il se rattrape en course en remontant et profitant de la dernière SC pour rattraper et dépasser d'autres concurrents dans les derniers tours.

6

Fernando Alonso

Sa P8 en qualif semblait bien au-delà des capacités de la voiture. Beaucoup de blocages en course avec une petite excursion hors piste et, une fois n'est pas coutume, inférieur à son équipier sur le rythme de course. Sauve malgré tout les points en passant Zhou et Schumacher après la dernière SC.

3

Zhou Guanyu

Ce premier week-end mérite parfaitement la moyenne. Un peu trop brouillon en qualifs pour espérer mieux que 15e, sa remontée en course dans le top 10 a démontré un potentiel intéressant.

5

Mick Schumacher

Enfin de retour dans la compétition après 1 an de tourisme en fond de grille, il a eu un brutal rappel à la réalité : dans le peloton, la moins petite erreur fait la différence entre P7 et P12. Malgré quelques erreurs en course et peu aidé par un contact avec Ocon, il peut enfin dire que sa carrière en F1 a enfin commencée.

4

Lance Stroll

Malgré une remontée intéressante face aux McLaren, sans vrai référence en face il est difficile d'ignorer que Lance n'a jamais semblé se distinguer d'un remplaçant manquant cruellement de roulage. Et c'est jamais bon.

4

Alexander Albon

Coller 1 seconde à son équipier pour son retour est tant à son crédit qu'à celui de ce dernier. En course il a montré une belle combativité malgré une machine visiblement inférieure.

6

Daniel Ricciardo

Pas au mieux après une semaine de perdue à cause du monétisation-virus, Danyric eut du mal à s'adapter à la voiture et bien loin du rythme de son équipier. A offert un beau dépassement sur Latifi mais rien de plus glorieux hélas.

3

Lando Norris

Inclassable avec une machine en manque de roulage et un équipier à la traine. Il semble avoir maximisé sa qualif. Perd des places au départ à cause du clash OCO/MSC, mais a tenu un long premier stint en M. Perd face à RIC à cause de la SC.

6

Nicholas Latifi

Il est venu faire acte de présence pour soutenir son équipe. Certains diront que c'est la moindre des choses ; je pense néanmoins que ça a le mérité d'être souligné car il termine devant un pilote qui n'a pas roulé depuis 1 an et demi.

1

Nico Hülkenberg

Une machine sous-performante et une absence en compétition auto depuis sa pige au Nürburgring en 2020, on ne peut lui reprocher d'être dernier. En revanche, coller 25 centièmes à son équipier bien mieux préparé est louable.

4

Sergio Pérez

Loin en qualif et mauvais départ qui lui coute du temps pour repasser Magnussen et Hamilton. Il put revenir sur Sainz mais n'a jamais pu être une menace. Aurait fait le boulot pour Red Bull malgré tout sans une soudaine coupure moteur.

5

Max Verstappen

Très beau tour en qualif mais perd tout dans le dernier virage pour la pole. Malgré les paris stratégiques, sa machine semblait incapable de suivre la Ferrari et elle lui l'a fait savoir en cassant moteur et colonne de direction.

7

Pierre Gasly

Passé de justesse en Q3, il aurait été bien heureux de finir dans les points, ce qu'il aurait pu faire sans la panne moteur.

7


*Barème : Les notes vont de 0 à 10, 0 étant la plus mauvaise et 10 la meilleure. Il a été déterminé arbitrairement que la note de 5 servirait de note moyenne pour signifier qu'une prestation a été parfaitement correcte, sans rien de particulièrement mauvais mais sans rien de particulièrement bon.