Bulletin de notes | Miami 2022

En attendant le débrief en vidéo, professeur Blabla, expert en blablatologie, note les copies rendues après le Grand-Prix de Miami 2022.

PILOTE

REMARQUE

NOTE

Max Verstappen

Il n'a pas fait la pole ça ne mérite pas 10. A part ça, qu'est-ce que tu veux dire ? Du grand Maximus comme on l'aime : puissant, impossible à arrêter, parfait.

9

Charles Leclerc

Il n'aide pas son ratio de victoire/pole mais il a souffert du manque de roulage avec les pneus M et H. A part cela, sublime qualif, bel effort après la Safety Car, mais hélas quelques erreurs couteuses en début de course.

7

Carlos Sainz

Encore une fois c'est Charles qui aligne les 3 secteurs en qualifs (même si Carlos était le meilleur dans le 1er) et au départ il laisse Verstappen le dominer. Impossible de lui le reprocher cela dit, et le retour sur le podium lui fera le plus grand bien.

5

Sergio Pérez

Dans le rythme, Checo est là, mais en piste face aux autres il n'est pas Max. Il a souffert d'un problème moteur très couteux mais sa tentative sur Sainz avec des pneus neufs en fin de course aurait dû marcher. Dommage.

5

George Russell

Sublime coup de poker sans lequel les points auraient semblé très lointains. Georgieboy était la Merc en difficulté le samedi et il s'est laissé maltraiter au départ. Heureusement, une belle gestion des ses H lui vaut la moyenne, avec un bonus pour sa chance insolente.

6

Lewis Hamilton

Sa qualif semblait optimale reflétant le retard de Mercedes sur les autres. Après un départ brouillon, il a fait ce qu'il fallait pour prendre les places en piste. Du bel Hamilton.

7

Valtteri Bottas

Sublime tour le samedi pour prendre la P5, et presque la P4. Sa course était solidement solitaire, tenant Hamilton à distance. Mais sous la pression, il a perdu la voiture en fin de course, perdant deux places sur les Mercedes et un point sur sa note.

6

Esteban Ocon

Après avoir souffert en jouant le bêta testeur, Ocon avait enfin une amélioration : et il l'a cassée, partant en fond de grille. Heureusement, les points sont marqués le dimanche et il a fait tout ce qu'il fallait, gérant brillamment son long premier relai, et gagnant la manche de poker et un point bonus pour ça, comme Russell.

7

Alexander Albon

En difficulté en qualifs, il a montré une sublime agressivité dans le peloton mélangé a de la belle gestion. Il ne fait pas partie de ceux qui ont joué au poker, mais il a malgré tout réussi à remporter une partie de la très grosse mise. Incroyable

8

Lance Stroll

Super tour pour passer en Q3 même si la voiture ne semblait pas mauvaise du tout. Devant tout refaire le dimanche, il a eu une course frustrante, coincé dans un petit train. Il sort heureusement indemne de son clash avec Magnussen en fin de course et bénéficie du chaos pour retrouver les points.

7

Fernando Alonso

Gêné en qualif, Nando nous a servi un des fameux départs de son cru. Et c'est tout. Il s'est très vite effondré et a causé un bouchon pendant un bon tiers de course. Son attaque désespérée sur Gasly lui vaut 5 secondes de pénalité, tout comme une excursion hors-piste ce qui le sort du top 10.

3

Yuki Tsunoda

Un bon point pour la qualif pour sa première Q3 de 2022. Après cela, Yuki s'est rapidement effondré en détruisant ses pneumatiques plus vite que n'importe qui, et s'est arrêté en premier, le condamnant à une course en fond de grille.

4

Daniel Ricciardo

A perdu beaucoup de temps en Q2 par souci technique ce qui l'a placé très loin de Norris. N'ayant pas grand chose entre les doigts, Dany a fait ce qu'il pouvait, offrant de belles manœuvres de dépassement. Aurait pris la P10 sur tapis vert s'il n'avait pas eu 5 secondes pour avoir coupé la piste.

6

Nicholas Latifi

Albon souffrait en qualif, donc Latifi a réalisé sa performance la moins ridicule. Mais y avait la course pour se rattraper : il est incroyablement à la ramasse. Pourtant 2021 se terminait bien. Au moins, il prend sa meilleure arrivée de 2022 !

2

Mick Schumacher

Rageant. Belle qualif, une course solide, battant Magnussen. Mais Mick découvre la bataille dans le peloton, et a tout ruiné sur une tentative de dépassement sur Vettel. C'est moins pire que ce que ça en a l'air, mais c'est rageant.

5

Kevin Magnussen

Après un beau départ, il a passé son équipier aux stands et reperdu la place en piste. Il passe sa course dans le train Alonso avec les Aston. C'est avec celle de Stroll qu'il termine un week-end compliqué.

4

Sebastian Vettel

Gâche une possible Q3 sur une erreur. Mais c'était sans conséquence vu le problème rencontré avant le départ. Il a sagement suivi Stroll toute la course et semblait en mesure de mettre les points avant son clash avec Schumacher.

6

Pierre Gasly

Belle qualif, beau départ mais a été frappé par un Alonso sauvage qui a ruiné sa course en causant trop de dégâts. Il a fait ce qu'il a pu pour rester hors trajectoire, mais Norris a été surpris. Heureusement, plus de peur que de mal.

6

Lando Norris

Après son podium à Imola, son tour de magie de la Q2 rappelle que Lando n'est pas à prendre à la légère. McLaren n'était nulle part hélas, mais visait les points avant de se faire passer aux stands.

7

Zhou Guanyu

La note est dure pour un week-end malchanceux, mais même avec des excuses, l'élimination en Q1 n'est plus acceptable avec cette Alfa.

4

Classement tour par tour (PDF)


*Barème : Les notes vont de 0 à 10, 0 étant la plus mauvaise, et 10 la meilleure. Il a été déterminé arbitrairement que la note de 5 servirait de note moyenne pour signifier qu'une prestation a été parfaitement correcte, sans rien de particulièrement mauvais mais sans rien de particulièrement bon.

Mots-clés :