Bulletin de notes | Pays-Bas 2022

En attendant le débrief en vidéo, professeur Blabla, expert en blablatologie, note les copies rendues après le Grand-Prix des Pays-Bas 2022.

PILOTE

REMARQUE

NOTE

Max Verstappen

Une panne en EL1 et problèmes divers en EL2 ne l'empêchent pas de prendre la pole pour un rien. Malgré les circonstances de courses et les Mercedes qui avaient une meilleure stratégie, il n'a jamais semblé en danger tant son alchimie avec la RB était parfaite.

8

George Russell

On ne lui demande pas (encore) de battre Lewis en termes de rythme mais sa zone de jeu, à quelques mini-dixièmes de lui, continue d'être amplement satisfaisant pour nous impressionner et prendre les gros résultats avec un peu d'opportunisme stratégique.

6

Charles Leclerc

Rate la pole pour un rien qu'on trouvera dans le virage 10 de son dernier tour de Q3. Mais sans surprise, le rythme de course de la Ferrari n'a rien à envier à la Red Bull et, ce dimanche du moins, à la Mercedes également. Il perd la position grâce à la meilleure strat des Merc mais repasse Hamilton qui était en difficulté.

7

Lewis Hamilton

Comme pour Russell, sa Q3 était gâchée par la sortie de Pérez. Mais en rythme de course, il menait parfaitement la charge avant qu'une VSC puis une SC ne compromette leur stratégie, même si on imagine mal que Max et RB ne l'aurait pas repassé en fin de course.

7

Sergio Pérez

Une nouvelle qualif brouillonne et globalement un moins bon coup de volant au virage 13, qui fait une bonne différence dans la ligne droite et qui lui a valu un tête-à-queue dans son dernier tour de Q3.

Il roulait une différente spec de fond plat mais ça ne suffirait pas à justifier son manque de rythme.

3

Fernando Alonso

La Q3 était une évidence avant d'être surpris par Pérez en fin de Q2. Il a pu faire de belles manœuvres pour remonter en course et avec une bonne stratégie, passant rapidement en H, et avec l'arrivée de la VSC il peut gagner un arrêt en restant devant quelques concurrents avant de passer Ocon et Norris qui s'arrêtent lors de la dernière SC.

8

Lando Norris

La Q3 n'était pas parfaite mais à part battre la Mercedes de Russell, privée de son dernier tour, il n'y avait pas mieux à espérer.

En course, il passe ce dernier mais pas pour longtemps car Lando ne pouvait jouer que contre les Alpine. Mais surtout, lui, il tire le meilleur de sa voiture.

6

Carlos Sainz

Si ses qualifications continuent d'être bonnes, son rythme de course est en tête de liste des disparus recherchés par le FBI.

Pour empirer tout cela, un arrêt aux stands désastreux et une pénalité aux stands le condamnent à un mauvais résultat. Mais la malchance c'est une chose mais si ce n'était pas pour ces GP où il s'est mis dehors, je vois pas plus mauvaise course de sa part cette année.

3

Esteban Ocon

En manque de confiance dans la voiture il parvient à battre Alonso en qualif mais en rythme pur en course, il n'y avait pas match. Après un bon départ, Alpine a essayé une stratégie bizarre qui aurait pu marcher sans la dernière SC qui l'a forcé à s'arrêter.

5

Lance Stroll

Une fois n'est pas coutume, une brillante qualif le samedi qui doit lui faire réaliser à quel point c'est cool de pas partir dernier pour essayer de mettre des points. Un bon envol l'envoi en 8e place mais il ne saura pas résister aux remontées des Alpine. Néanmoins, il n'a pas volé ce petit point.

7

Pierre Gasly

Peu satisfait de son sous-virage, Gasly a été en souffrance face à Yuki. Une perf plutôt banale en qualif qui empire après que Tsunoda ne l'ait gêné au départ. Mais les aléas de ci et de là le laissent terminer à sa position naturelle dans une AlphaTauri assez médiocre.

4

Alexander Albon

Une erreur en Q2 à déplorer lui coûte mieux que la P15 mais il fallait déjà se réjouir de le voir si haut sur la grille. Sa course est sans grande péripétie mais finir 12e est déjà une bonne réussite.

9

Mick Schumacher

Rien que placer sa Haas en Q3 sur un tracé qui, théoriquement, ne convient pas à cette capricieuse monoplace suffit à estimer sa perf. Car sa course est ruinée par un très mauvais pitstop. C'est dommage mais je suis convaincu qu'on a tous remarqué le plus important.

7

Sebastian Vettel

Ruine son dernier tour en Q1 et se fait éliminer. Mais perdu dans le trafic sur ce tracé, il y avait pas grand chose à faire à part parier sur une stratégie folle. Mais ça se conclu par un mauvais arrêt et 5 sec de pénalité pour avoir outrageusement ignoré les drapeaux bleus.

3

Zhou Guanyu

Malgré quelques erreurs en Q2, il n'a pas de quoi être déçu considérant le rythme de l'Alfa. Une meilleure position à l'arrivée aurait pu être envisagée sans le trafic, une pénalité pour excès de vitesse et la SC.

5

Daniel Ricciardo

Ah il était là ? Je ne l'avais pas vu.

2

Kevin Magnussen

Tour en Q1 annulé pour limites de piste et sortie de route au départ où il embrasse le mur. Une fois n'est pas coutume, il a été ridiculisé pour Schumacher et je ne vois rien de sauvable.

1

Nicholas Latifi

Un problème mécanique lui donne une excuse pour partir dernier. Mais à part ça, son rythme était un désastre fabuleux. Comme d'hab.

2

Valtteri Bottas

Avec les attentes autour de lui, cette série où il se fait battre par Zhou en qualif est assez embarrassante. Bloqué dans le trafic, il overcut quelques pilotes pour jouer la 12e place avec son équipier et Albon. Perso, ça ne me vend pas du rêve.

4

Yuki Tsunoda

Gêné en Q3 par Pérez, sa position sur la grille n'est pas optimisée et il souffre d'un mauvais envol où il perd 2 places. Il était malgré tout en lutte pour des bons points. Une petite tape sur les doigts pour la manière dont son abandon a été géré même si c'est son équipe qui doit prendre le plus gros du blâme.

6

*Barème : Les notes vont de 0 à 10, 0 étant la plus mauvaise, et 10 la meilleure. Il a été déterminé arbitrairement que la note de 5 servirait de note moyenne pour signifier qu'une prestation a été parfaitement correcte, sans rien de particulièrement mauvais mais sans rien de particulièrement bon.