top of page

José Froilán González | BIO ÉCLAIR

José Froilán González est né le 5 octobre 1922 à Buenos Aires et mort le 15 décembre 2013.


PHOTO : Stanley Sherman

​STATISTIQUES

  • MEILLEUR CHAMPIONNAT : 2e (1954)

  • VICTOIRES : 2 (8 %)

  • PODIUMS : 15 (58 %)

  • MEILLEURS TOURS : 6 (23 %)

  • POLE POSITIONS : 3 (12 %)

  • DÉPARTS : 26 (1950 - 1957, 1960)

ÉQUIPES

  • Maserati (1950)

  • Talbot (1951)

  • Ferrari (1951)

  • Maserati (1952 - 1953)

  • Ferrari (1954 - 1955)

  • Maserati (1956)

  • Vanwall (1956)

  • Ferrari (1957, 1960)

Grand-Prix de Grande-Bretagne 1954 | 2e et dernière victoire de González
 

FAITS MARQUANTS

Froilan Gonzalez est l'incarnation même du pilote à qui l'histoire et les statistiques ne font pas justice à cause de l'étrangeté qu'étaient les années 50. Avec de nombreuses solides performances et succès dans des manches hors-championnat ou des courses de F2, il figure parmi les plus grands pilotes de son temps, rivalisant sans sourciller contre des Ascari ou Fangio.


On souligne une carrière assez courte qui démarre à la fin des années 40. Il séduit Enzo Ferrari en 51 qui le recrute immédiatement. Il ne tarde pas à devenir le premier vainqueur en F1 pour la Scuderia Ferrari à Silverstone.


Il a su jouer un grand rôle dans le succès des rouges au travers de la décennie en terminant notamment vice-champion en 1954, année durant laquelle il remporta les 24 heures du Mans avec Maurice Trintignant.


Vous ne manquerez pas d'apprécier son surnom "El Cabezón" en rapport à son imposante tête et son apparence trapue bien insolite selon nos standards modernes du pilote de F1.

 

POUR LE PLAISIR DES YEUX

Grand-Prix de France 1954 | Ferrari 553 | Photo : Klemantaski Collection
Grand-Prix de Belgique 1953 | Maserati A6GCM-53
Grand-Prix de Grande-Bretagne 1953 | Avec Alberto Ascari

Comments


bottom of page