top of page

Niki Lauda

Niki Lauda est né le 22 février 1949 à Vienne en Autriche et mort le 20 mai 2019 à Zurich en Suisse, d'une infection pulmonaire.

Partageant un moment de rigolade avec James Hunt | 1977
1975 | PHOTO : Tony Triolo

FAITS MARQUANTS

Niki Lauda s'endette pour lancer sa carrière en F1, afin de payer March, puis BRM pour rouler en F1. Sa carrière prend un tournant décisif en 1974 lorsqu'il rejoint Ferrari.


Après une année brillante mais brouillonne en 1974, il remporte le titre en 1975 et devient le nouveau numéro 1 du sport.


En 1976, Lauda subit un grave accident au Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring, où il est gravement brûlé. Contre toute attente, il revient à la compétition seulement six semaines plus tard, mais cela ne suffit pas pour conserver son titre.


Après un passage chez Brabham et une première retraite en 1979, Lauda revient en 1982 avec McLaren. Il remporte son troisième titre mondial en 1984, battant son coéquipier Alain Prost de justesse.


Il n'a jamais pu quitter la F1, devenant consultant pour Ferrari, puis Jaguar et Mercedes après sa retraite.


Constructeurs

  • March (1971 - 1972)

  • BRM (1973)

  • Ferrari (1974 - 1977)

  • Brabham (1978 - 1979)

  • McLaren (1982 - 1985)

Anecdotes

  • Accident : Casque spécial : L'abandon de la honte : Carrière dans l'aviation : Conseiller d'équipe : Rivalité avec James Hunt : Champion retraité :

  • En 1976, Niki Lauda a survécu à un terrible accident lors du Grand Prix d'Allemagne au Nürburgring. Sa Ferrari a pris feu et il a été gravement brûlé et intoxiqué. Malgré des blessures très graves, il revient seulement six semaines plus tard, finissant quatrième au Grand Prix d'Italie, ne manquant que deux Grands Prix.


POUR LE PLAISIR DES YEUX

PHOTO : Rainer Schlegelmilch
PHOTO : Rainer Schlegelmilch

1 komentarz


Grégory Dubiel
Grégory Dubiel
22 lut 2023

Simple, efficace


Polub
bottom of page