top of page

Phil Hill | BIO ÉCLAIR

Phil Hill est né le 20 avril 1927 à Miami aux États-Unis et mort le 28 août 2008 à Monterey de la maladie de Parkinson.


​STATISTIQUES

  • CHAMPION DU MONDE : 1961

  • VICTOIRES : 3 (7 %)

  • PODIUMS : 16 (34 %)

  • MEILLEURS TOURS : 6 (13 %)

  • POLE POSITIONS : 6 (13 %)

  • HAT TRICKS : 1 (ITA 1960)

  • DÉPARTS : 47 (1958 - 1964)

HORS-CHAMPIONNAT

  • PODIUMS : 1

  • DÉPARTS : 9 (1959 - 1964)

ÉQUIPES

  • Joakim Bonnier Racing Team (1958)

  • Ferrari (1958 - 1962)

  • Yeoman Credit Racing Team ((1960)

  • A-T-S (1963)

  • Ecurie Filipinetti (1963)

  • Cooper (1964)


 

FAITS MARQUANTS

Phil Hill est une sorte de mal-aimé de l'histoire. Déjà, il porte un nom de famille célèbre dans le monde de l'automobile, à cause de son très lointain cousin éloigné Graham. Nul lien de famille connu entre les deux mais le fait de gagner son titre un an avant le célèbre unique détenteur de la triple couronne, n'est pas simple.


Mais le plus triste est surtout qu'on attribue son titre à la mort de son coéquipier Wolfgang Von Trips en fin de saison à Monza. Contrairement au chouchou du grand patron de la Scuderia, Phil ne semblait pas avoir la classe, l'élégance et la noblesse de l'allemand.


Et à juste titre car Hill était un brillant mécanicien, qui savait travailler avec son équipe pour parfaire sa voiture. Et si son palmarès en Formule 1 n'en fera pas rêver beaucoup, il reste un des plus grands pilotes de son temps et si vous en doutez, voici une liste non exhaustives de ses exploits hors F1 :

  • 3 victoires aux 24 Heures du Mans (1958, 61, 62)

  • 2 victoires aux 12 Heures de Sebring (1958, 1961)

  • 2 victoires aux 1 000 km de Buenos Aires (958, 1960)

  • 2 victoires aux 1 000 km du Nürburgring (1962 et 1966)

  • 1 victoire 2 000 km de Daytona (1964)

 

POUR LE PLAISIR DES YEUX

Photo : Rainer Schlegelmilch (Monaco 1964)
Photo : David Phipps (Aintree 1962)

Monaco 1962
Photo : David Phipps (Monaco 1960)

Comments


bottom of page