top of page

Bulletin de notes | Baku 2023

Sergio Pérez - 8

Certains veulent attribuer la victoire de Checo au coup de pouce que la voiture de sécurité lui a donné. Mais la réalité ne peut pas ignorer son excellent rythme de course, qu'il a montré dès les essais libres 3 du samedi après-midi et le fait qu'il a forcé Red Bull a arrêter Max pour éviter une confrontation. On aurait pu enlever 1 point pour son embrassade avec un mur mais on ne le fera pas.


MAX VERSTAPPEN - 6

C'est peut-être la première fois depuis des décennies que Max a été battu au talent pur en course. Alors certes il n'aura pas eu l'occasion de faire barrage en piste à Checo mais en sous-estimant son coéquipier en début de course, en ne gérant pas correctement ses températures et son usure, Max s'est retrouvé dans une situation où il n'a jamais pu mettre de très grosse pression à son équipier qui gérait ses pneus comme mon banquier gère mes agios.


Charles Leclerc - 8

Le fait que personne n'ait été surpris de le voir prendre sa 19e pole position (oui 19 !) et que personne ne s'attendait à le voir gagner en dit long sur l'excellence dont il nous habitue, particulièrement sur ces tracés urbains.


FERNANDO ALONSO - 7

Les problèmes de DRS et de vitesse de pointe de l'Aston Martin ne l'ont pas aidé à bien se qualifier. Mais après avoir pris deux places au départ, puis Hamilton grâce à la SC, il a lancé un dépassement formidable sur Sainz et mis la pression sur Leclerc même si sa vitesse de pointe était un sérieux handicap.


Carlos Sainz - 4

C'est toujours très difficile de le noter celui-là. Car d'un côté il prend la 5e place et des gros points pour Ferrari qui en manquait cruellement après la débâcle de Melbourne. D'un autre côté il était LOIN mais LOIN de Leclerc en termes de rythme. Qui plus est, le fait qu'il a permis à Alonso de le passer avec une telle brutalité sans rien répliquer m'empêche de mettre la moyenne.


LEWIS HAMILTON - 7

Sans surprise, Baku est un retour à la réalité pour Mercedes mais Lewis en a tiré le maximum bien qu'à l'instar de Verstappen, la voiture de sécurité se soit retournée contre lui. Il a pu s'amuser à faire quelque dépassement grâce à cela mais n'a jamais pu rattraper et menacer Sainz.


LANCE STROLL - 5

Considérant les problèmes de DRS de l'équipe et le manque de vitesse de pointe, on ne lui reprochera pas de ne pas avoir récolté Hamilton. Cependant, si la performance est parfaitement acceptable, c'est bien fade face à son équipier.


George Russell - 4

Malgré des essais libres 3 dynamiques, George n'a pas été là dans les séances qui comptent : sorti en Q2 le same.... vendredi, bien que juste derrière Lewis, sa course n'a pas été toute propre non plus. La voiture de sécurité lui donnait un avantage sur Stroll et Hamilton qu'il a perdu en commettant une erreur à la relance. On a vu bien mieux de sa part.


Lando Norris - 7

La star du peloton continue de frapper avec une belle qualif et une course où il montrait l'exemple à ceux qui n'avaient pas une voiture de pointe.


Yuki Tsunoda - 7

Une nouvelle fois, Yuki prend l’absolu meilleur des circonstances et termine 10e après une superbe Q3 en qualif. Cela dit, c'était dans une course bien ennuyante pour lui...


Oscar Piastri - 6

Vous allez me dire que 10e en qualif et 11e en course, pour un rookie sur un circuit comme Baku dans une McLaren c'est vraiment pas mal du tout. Bon. Et si je vous rappelle qu'il était malade au point de pas arriver à manger tout le week-end et à très mal dormir ? Proche de Norris, qualif et course propres... Ce gamin est tout bonnement impressionnant.

Après avoir échappé à la cata au départ, il lui aura peut-être juste manqué de l'assurance et de la bonne fortune pour réduire son temps de course et aller chercher Yuki.


Alex Albon - 7

Après de beaux essais où il semble tirer le meilleur de sa Williams, un contact au premier tour a ruiné sa course et l'a condamné au fond du peloton sans pouvoir rien faire.


Kevin Magnussen - 5

Enchainant les ennuis techniques le vendredi, son week-end était logiquement très compromis. Sans compter le mauvais rythme de la Haas. 13e au final, c'est digne de ce package et 5 est une note qui traduit l'absence d'erreur et de merveilles.


Pierre Gasly - 4

Autant on est désolé que ce week-end sur un tracé qui colle à son talent démarre si mal, autant la foutre dans le mur comme un rookie dès le début de la qualif, c'est vraiment décevant. En course, plus rien à espérer avec un arrêt juste avant la voiture de sécurité.


Esteban Ocon - 5

Décidément, le pauvre Ocon les enchaine depuis ce début de saison... Entre nouvelles pièces et fiabilité, Alpine n'était pas à la hauteur vendredi et sa 13e place en qualif était vraiment pas ridicule. Mais ça ne compte pour rien puisqu'Alpine a enfreint le parc fermé ce qui l'a condamné au fond de grille. La SC ruinant toute chance de stratégie décalé, il a imité Hülkenberg en tenant 51 tours avec des durs dans l'espoir qu'un miracle arrive. Et Esteban Ocon et miracle vont pas trop ensemble dernièrement...


Logan Sargeant - 5

Hors un crash en EL2, je retiens le positif de Sargeant qui tire enfin sa Williams en Q2 et prend un bon premier tour qui l'aide à tenir sa place. Mais il se fait finalement avoir par la voiture de sécurité et termine une course solitaire au fond.


Nico Hülkenberg - 5

A l'instar de Magnussen, difficile d'en attendre plus. Le rythme de course semble lui avoir fait un peu défaut en comparaison mais on l'excusera car il avait 51 tours à faire avec des pneus durs. Hélas la stratégie n'a pas marché...


Valtteri Bottas - 5

Après une belle qualif (considérant son tracteur), il est pris dans une mêlée au départ qui ruine sa voiture et sa course. Oui pas de bol. Mais ça fait 3 courses de suite quand même.


ZHOU Guanyu - 5

Zhou semble avoir encore fait le boulot dans une voiture médiocre. La seule vraie chance qu'il a eu c'est un problème technique qui a abrégé ses souffrances.


Nyck De Vries - 1

Crash en qualif, surpris par son manque de préparation et une piste encore trop verte pour attaquer, et ce dès sa première tentative. En EL2, il tire tout droit et provoque un drapeau rouge et termine sa course en 10 tours en mangeant le mur. Le pire c'est que son rythme n'était pas mauvais.






Comments


bottom of page