top of page

Bulletin de notes | Espagne 2023

En attendant le débrief en vidéo, professeur Blabla, expert en blablatologie, note les copies rendues après le Grand-Prix d'Espagne 2023.

MAX VERSTAPPEN - 10

Grand chelem. C'est tout. Grand chelem.


Lewis Hamilton - 8

Un début de week-end compliqué mais une qualif superbement exécutée, malgré une erreur dans le 3e secteur qui lui coûte la pole. Au départ, un changement de ligne soudain manque de ruiner sa course sur une crevaison en heurtant Norris. Après son dépassement sur Sainz, il a pu continuer un long premier relai qui a assuré sa 2e position.


George Russell - 6

Qualif difficile marquée par une immense mauvaise gestion du stand qui a mené à un clash avec Lewis et compromis sa Q2. Au départ il joue sur le règlement des échappatoires pour grappiller quelques places. Une belle course avec un bon premier relai que son équipier mais dans une course bien moins ennuyante à cause de sa mauvaise qualif.


Sergio Pérez - 3

Toujours en difficulté avec la Red Bull dans ces conditions, Checo a commis une belle erreur en sortant de la piste en Q2, ruinant ses deux dernières tentatives. Red Bull lui avait prédit une arrivée en 5e place, il finit 4e. La logique voudrait qu'il soit 2e pour avoir au moins la moyenne.


Carlos Sainz - 8

Profitant des erreurs ou absences de ses adversaires direct, Carlos a réussi le tour parfait en Q3 pour prendre la 2e place, suivie par un bon départ. Malheureusement, la dégradation pneumatique de la Ferrari était absurde et il pouvait difficilement retenir les Mercedes.


Lance Stroll - 6

Il fallait que le seul week-end jusque-là où Alonso ne brillait pas, l'Aston Martin soit si peu compétitive. Stroll décroche malgré tout l'absolu minimum, affirmant après la qualif que son meilleur tour n'était pas très bon, et le fait de voir son équipier, parti loin, terminer dans ses rétros, parle aussi un peu pour son rythme de course.


Fernando Alonso - 6

Après une sortie de piste en Q1 qui a endommagé son fond plat, Nando ne pouvait plus briller à domicile, surtout après une erreur supplémentaire dans son meilleur tour de Q3. Souffrant du manque de rythme et de la haute dégradation, il fait un très bon travail pour terminer dans les échappements de son équipier.


Esteban Ocon - 5

Esteban enchaîne les week-ends de défense, quoi que sur ce tracé c'était beaucoup plus compliqué. Son rythme en course semblait solide mais la dégradation pneumatique ne lui a pas permis de jouer contre les équipes devant. Je suis intransigeant sur le sujet malgré tout : un point en moins pour sa défense sur Alonso. On ne se décale pas à la dernière seconde en ligne droite...


Zhou Guanyu - 9

La Q3 était potentiellement réalisable mais la 13e place était déjà un bon résultat pour l'équipe. Il s'est battu dur comme fer au premier tour pour remonter dans les points. Il a peut-être surjoué sa réaction en sortant de la piste en voulant dépasser Tsunoda mais son rythme était excellent face à son équipier et il a très bien joué sa stratégie.


Pierre Gasly - 6

Un week-end très solide de Pierre mais gâché bêtement en qualification avec une double pénalité. Au départ, mangé par le trafic qui le pousse hors de la piste, il dû remonter péniblement. C'était sûrement un de ses week-ends les plus solides face à Ocon cette année et c'est un gros "what if".


Charles Leclerc - 3

Quand c'est pas l'un, c'est l'autre... Jamais rien ne va dans cette équipe. Pas plus que la voiture qui souffrait dans les virages à gauche pour le monégasque. Ca lui a valu un départ des stands pour analyser cela. Son rythme face à Sainz n'était pas mauvais en course mais très loin des standards de Leclerc.


Yuki Tsunoda - 9

Une erreur dans son meilleur tour en Q2 lui coûte une meilleure place. A part cela, il faisait un bon boulot et l'a très bien traduit en course en faisant le show avec Hulk et Zhou pendant de nombreux tours. Je suis incapable de justifier la pénalité qu'il a subi alors je ne commenterai pas.


Oscar Piastri - 4

Le passage en Q3 était difficile mais il n'en a pas fait grand chose avec un tour brouillon qui le relègue très loin de Norris. En course, il n'y avait rien à espérer de ce truc orange.


Nyck De Vries - 4

C'était drôle de le voir faire la toupie en Q1 mais ça lui a coûté 2 jeux de pneus pour jouer une meilleure place en Q2. Mieux que d'habitude mais y a du boulot pour avoir un week-end solide de A à Z.


Nico Hülkenberg - 7

Mais quel homme, à placer sa Haas dans des positions improbables tout au long de la qualif. En tant que pilote, c'était un week-end irréprochable avec une belle bataille contre Tsunoda et Zhou. Mais un pilote ne peut pas faire beaucoup plus que son tracteur, surtout s'il use tellement ses pneus qu'il doit faire une stratégie avec un arrêt de plus que les autres.


Alexander Albon - 5

Sa balade dans le gravier en Q2 a endommagé son fond plat et ruiné sa qualif. Difficile d'imaginer mieux pour son résultat en course, vu les perfs de la voiture ce wee-end.


Kevin Magnussen - 3

En manque de confiance, il part de loin mais prend un bon départ. Mais il n'a pas pu protéger sa position avec les problèmes de pneus de la Haas.


Lando Norris - 7

Quand il y a une occasion à saisir, Lando est toujours là et sa 3e place était un petit moment de bonheur dans une saison désastreuse pour l'équipe. Il s'attendait à finir hors des points, à deux tours de Max. Hamilton l'a aidé à ce que ça devienne réalisable dès le départ.


Valtteri Bottas - 2

Après une qualif ratée à cause du trafic, son dimanche est ruiné par des problèmes de fond plat, découverts après la course. J'ai envie de dire : encore ?! (Jeddah, Melbourne...)


Logan Sargeant - 4

C'est du Sargeant. C'est pas mal mais un crash au pire moment en Q3 lui a coûté cher à la confiance. En course cependant, son rythme était très bon. Pour une Williams.






Commentaires


bottom of page