top of page

Juan Manuel Fangio | BIO ÉCLAIR

Juan Manuel Fangio est né le 24 juin 1911 à Buenos Aires en Argentine et mort le 17 juillet 1995 à Buenos Aires.


PHOTO : Hulton Archive

​STATISTIQUES

  • TITRES : 5 (1951, 54 - 57)

  • VICTOIRES : 24 (47 %)

  • PODIUMS : 35 (69 %)

  • MEILLEURS TOURS : 23 (45 %)

  • POLE POSITIONS : 29 (57 %)

  • HAT TRICK : 9

  • GRAND CHELEM : 2

  • DÉPARTS : 51(1950 - 1951, 1953 - 1958)

ÉQUIPES

  • Alfa Romeo (1950 - 1951)

  • Maserati (1953 - 1954)

  • Mercedes (1951 - 1955)

  • Ferrari (1956)

  • Maserati (1957)

  • Équipes privées (1958)

GP de Grande-Bretagne | PHOTO : Bernard Cahier
 

FAITS MARQUANTS

Lewis Hamilton qualifiait Fangio de parrain de la Formule 1 et je me dois de lui rendre cette appellation qui ne saurait mieux décrire la première légende de la catégorie. Celui qui restera comme l'incontesté numéro 1, jusqu'à ce que Schumacher puis ce même Hamilton ne vienne battre son record de 5 titres.


Il arrive en Europe en 1949 et roule pour Alfa Romeo, gagnant déjà beaucoup d'attention face au réputé Farina. Il lui mène la vie dure en 50 et 51 avant le départ du manufacturier italien qui le contraint à trouver refuge chez Maserati.


Après une blessure en 52, Fangio enchaine 4 titres consécutifs avec Maserati, Mercedes et Ferrari, se payant le luxe en 54 de gagner en passant de Maserati à Mercedes en court de saison.


"Le parrain" lui va aussi bien car non content d'être la référence pendant des décennies, il était aussi une figure paternelle pour ses adversaires plus jeunes, montrant à la fois la voie à suivre en piste et se montrant humble, encourageant et rassurant envers eux.

 

En short

 

POUR LE PLAISIR DES YEUX

Grand-Prix de Grande-Bretagne 1955 | Mercedes W196
PHOTO : LAT photographic| Grand-Prix d'Italie 1956 | Maserati 250F
Après sa fantastique victoire qui lui donne son 5e titre au Grand-Prix d'Allemagne 1957
PHOTO : LAT photographic| Grand-Prix de France 1953 | Maserati A6GCM




留言


bottom of page