Gerhard Berger - Hockenheim 1997

Gerhard Berger aura connu beaucoup de peines sur la fin de sa carrière. De la disparition de son ami Ayrton, à son éviction de Ferrari, et à la suite d'injustices qu'il affronta pour mener une de ses plus puissantes prestations au GP d'Allemagne 1997.

Loin du talent d'un Mansell ou Senna, Gerhard Berger était malgré tout un des plus redoutables et sympathiques pilotes du plateau. Drôle, attachant et honnête, je vous propose de (re)découvrir ce grand nom.