top of page

Lance Stroll | Guide Blabla

Lance Stroll est né le 29 octobre 1998 à Montréal au Canada.



​STATISTIQUES

  • MEILLEUR CHAMPIONNAT : 10e (2023)

  • MEILLEURE COURSE : 3e (x 3)

  • PODIUMS : 3

  • MEILLEURS TOURS : 0

  • POLE POSITION : 1 (TUR 2020)

ÉQUIPES

  • Williams (2017 - 2018)

  • Racing Point (2019 - 2020)

  • Aston Martin (2021 - ...)

2015 - FIA F3, Silverstone | PHOTO : FIA F3

L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur son parcours :

2014 : Florida Winter Series

↪ 2 podiums

  • Commentaire : une compétition organisée par Ferrari pour ses pilotes débutants. Il montre de belles choses.

F4 Italienne 

↪ Champion 🏆

↪ 7 victoires et 13 podiums

↪ 94 points d’avance sur 2e (Mattia Drudi) 

  • Commentaire : un plateau sincèrement peu intéressant qu'il domine, convertissant tout le gros travail abattu en préparation de la monoplace.

2015 : Toyota Racing Series

↪ Champion 🏆

↪ 4 victoires et 10 podiums

↪ 108 points d’avance sur 2e (Brandon Maïsano, coéquipier) 

  • Commentaire : étape incontournable, un sacre amplement mérité confirme qu'il a le talent pour aller beaucoup plus loin.

Formule 3 Europe (1 DSQ, 1 EXC)

↪ 5e

↪ 1 victoire et 6 podiums

↪ 132.5 points d’avance sur 4e (Charles Leclerc) 

↪ 28 points d’avance sur 6e (George Russell) 

  • Commentaire : malgré de belles prestations, c'est une saison qui a donné très mauvaise presse à Lance suite à de nombreuses erreurs jusqu'à ce qu'il reçoive une disqualification et une exclusion après des manœuvres dangereuses.

2016 : Formule 3 Europe

↪ Champion 🏆

↪ 14 victoires et 20 podiums

↪ 187 points d’avance sur 2e (Maximilian Günther, coéquipier) 

↪ 243 points d’avance sur 3e (George Russell)

  • Commentaire : quelques controverses sur de supposées consignes internes pour l'avantager sans parler d'un grand nombre d'heures d'essais privés. Mais au-delà de ça, il a tout de même converti toutes les promesses.

IMSA : 24 Heures de Daytona 

↪ 5e global et 5e de sa catégorie avec Alexander Wurz, Brendon Hartley, Andy Priaulx.

Grand-Prix d'Azerbaïdjan 2017 | 1er podium en F1 | PHOTO : Andy Hone

Formule 1

2017 : Williams

↪ 12e

↪ 1 podium

↪ 3 points de retard sur 11e (Felipe Massa, coéquipier)

↪ 12 points d’avance sur 13e (Romain Grosjean) 

↪ 40 points inscrits soit 48,19% des points de Williams

  • Commentaire : quelques coups d'éclats au milieu de beaucoup d'anonymat et beaucoup d'erreurs qui laissent penser qu'il est monté beaucoup trop rapidement en F1.

2018 : Williams

↪ 18e

↪ Meilleur résultat 8e 

↪ 3 points de retard sur 17e (Marcus Ericsson) 

↪ 2 points d’avance sur 19e (Brendon Hartley) 

↪ 6 points inscrits soit 85,71% des points de Williams

  • Commentaire : même bilan qu'en 2017 mais beaucoup plus anonyme à cause d'une machine médiocre.

IMSA : 24 Heures de Daytona 

↪ 15e global et 11e de sa catégorie avec Robin Frijns, Daniel Juncadella et Felix Rosenqvist

2019 : Racing Point

↪ 15e

↪ Meilleur résultat 4e

↪ 16 points de retard sur 14e (Nico Hülkenberg) 

↪ 1 point d’avance sur 16e (Kevin Magnussen) 

↪ 21 points inscrits soit 28,77% des points de Racing Point

  • Commentaire : si la machine n'était toujours pas au niveau, il a été éclipsé sur tous les points de vues par son coéquipier avec une série humiliante de sortie en Q1.


Grand-Prix de Grande-Bretagne 2021 | Aston Martin AMR21 Mercedes | PHOTO : Zak Mauger

2020 : Racing Point (1 WD)

↪ 11e

↪ 2 podiums

↪ Ex-aequo avec 10e (Pierre Gasly)

↪ 13 points d’avance sur 12e (Esteban Ocon) 

↪ 75 points inscrits soit 38,46% des points de Racing Point

  • Commentaire : le début de saison a montré quelques promesses mais un manque de constance déplorable à noter ainsi qu'un gros problème de lecture des duels roue contre roue.

2021 : Aston Martin

↪ 13e

↪ Meilleur résultat 6e

↪ 9  points de retard sur 12e (Sebastian Vettel, coéquipier) 

↪ 2  points d’avance sur 14e (Yuki Tsunoda)

↪ 34 points inscrits soit 44,15% des points d’Aston Martin

  • Commentaire : face à un des meilleurs pilotes qui soit, ses difficultés en qualifs sont encore plus apparentes ainsi que sa capacité à trouver le petit plus magique. Cependant, un très bel effort en rythme de course avec de nombreuses entrées dans les points.

2022 : Aston Martin

↪ 15e

↪ Meilleur résultat 6e

↪ 5 points de retard sur 14e (Pierre Gasly)

↪ 6  points d’avance sur 16e (Mick Schumacher) 

↪ 18 points inscrits soit 32,73% des points d’Aston Martin

Commentaire : les quelques espoirs aperçus en 2021 sont oubliés pour laisser ressurgir un pilote manquant de lecture en piste et faiblard en qualifications.

2023 : Aston Martin (1 WD)

↪ 10e

↪ Meilleur résultat 4e

↪ 23 points de retard sur 9e (Oscar Piastri) 

↪ 12 points d’avance sur 11e (Pierre Gasly) 

↪ 74 points inscrits soit 26,43% des points d’Aston Martin

  • Commentaire : il a eu des excuses ; et Alonso en équipier est l'une d'elle. Mais au-delà de la raclée interne qu'il subit, on a du mal à applaudir son bon rythme de course car il sauve plus ses mauvaises qualifs qu'il n'apporte de bons résultats.


Co-écrit par Pandinette230

Kommentare


bottom of page