Bulletin de notes | Canada 2022

Pas de débrief en vidéo cette fois-ci, mais professeur Blabla, expert en blablatologie, note les copies rendues après le Grand-Prix du Canada 2022.

PILOTE

REMARQUE

NOTE

Max Verstappen

Sa suprématie sous la pluie n'a vu aucune concurrence en Q3. En course, la Red Bull semblait étrangement moins à l'aise que la Ferrari mais il a réussi à tirer le meilleur de chacun de ses relais et se préserver de Sainz en fin d'épreuve.

9

Carlos Sainz

ENCORE UNE FOIS, il n'arrive pas à conclure ses promesses en qualifs dans le dernier tour avec une belle erreur qui lui coûte la 1re ligne. Une fois n'est pas coutume, il avait un rythme de course vraiment bon et même menaçant pour Red Bull et Max. Mais ce dernier en avait plus dans l'épingle avant le DRS et Carlos doit encore prouver qu'il peut aller chercher des positions importantes.

7

Lewis Hamilton

A pris le temps pour trouver la confiance, mais son dernier relai en qualif était très bon et sa course suffisamment solide pour se mettre à l'abri de la remontée de Leclerc et assurer le podium.

6

George Russell

Plus rapide que Lewis en qualif, il pris le pari de passer en slicks et il a perdu. Il est très rapidement remonté le dimanche pour assurer un double TOP 4 très solide.

6

Charles Leclerc

Condamné au fond de grille, il a accompli une petite dizaine de dépassements importants pour remonter. Mais, entre un Ocon rapide sur la fin de son 1er relai et un arrêt raté, il est privé de toute chance de monter sur le podium, ce qu'il aurait clairement pu faire avec un peu plus de réussite.

8

Esteban Ocon

Très très loin d'Alonso en qualif, Ocon était comme un poisson dans l'eau sur le sec et s'est repenti à merveille en terminant meilleur des autres. Les problèmes de son équipier et la VSC l'ont aidé à terminer devant lui.

6

Valtteri Bottas

Un autre week-end fébrile de Bottas mais bien moins pire qu'en Azerbaidjan. Battu par Zhou en qualif, son début de course a été difficile avec un premier tour coûteux. Finalement, sa stratégie d'aller loin avec ses pneus H a payé lorsque la 2de SC est intervenue.

5

Zhou Guanyu

Sans nul doute son meilleur week-end en F1 et l'absence de malchance est venue le souligner. Après sa 1re Q3, il réussit un beau début de course, passant Ricciardo et jouant la 8e place avant que Leclerc ne remonte. Il se fait passer par son équipier qui a bénéficier d'un arrêt gratuit. Mais il n'a pas a désespérer car son week-end était très bon.

7

Fernando Alonso

Placer une voiture de milieu de grille en première ligne sera toujours un exploit. Hélas un problème de MGUK a compromis sa course. Il perd un point pour ses zigzags dangereux dans le dernier tour qui lui valent 5 sec de pénalité.

8

Lance Stroll

Le week-end allait de mal en pis alors que Vettel semblait nager sur l'eau avant le désastre de la qualif. A l'instar de Bottas, il a eu un très long premier relai et s'il n'a pas bénéficié d'un arrêt gratuit de SC, il s'est arrêté un tour avant ce qui lui a permis de revenir sur ses concurrents et de bénéficier de ses gommes fraiches pour les dépasser en fin de course

6

Daniel Ricciardo

McLaren était loin sur le sec mais Ricciardo semble avoir tiré le meilleur possible et possiblement réalisé un de ses meilleurs week-ends en 2022. Le mauvais arrêt de son équipe sous VSC n'a pas aidé.

6

Sebastian Vettel

Il avait un rythme sublime tout le week-end mais l'équipe et lui ont totalement raté la qualif avec de mauvaises pression pneumatiques. Il s'arrête très tôt pour tenter un gros undercut, mais la VSC a réduit ses chances à néant.

5

Alexander Albon

Mécontent de sa course, Albon semble oublier les limitations que présentent sa machine. Sublime 12e en qualif (aidé par 3 "abandons" certes), il a été agressif en début de course et semblait proche des points mais son 1er arrêt a été ruiné par la VSC qui a suivi.

7

Lando Norris

Après une panne en qualif, il a dû chausser un modèle plus ancien. Mais il était loin de Ricciardo en Q1 et sa course était fébrile, peu aidée par le double arrêt raté. A cela s'ajoutent 5 sec de pénalité pour excès de vitesse dans les stands...

4

Pierre Gasly

N'a pas réussi à faire marcher la voiture du week-end, mais difficile d'imaginer qu'il soit seul responsable.

4

Nicholas Latifi

Comme d'hab. Mais cette fois il fait rien de débile.

2

Kevin Magnussen

Après un contact avec Hamilton au départ (encore !) la FIA lui a imposé un changement d'aileron qui a ruiné sa course. Il s'arrête au 5e tour et ne repasse plus jamais par les stands et les autres ont un arrêt gratuit avec les VSC. C'est dommage car il avait le rythme.

6

Yuki Tsunoda

Puni d'un changement de moteur, ses qualifs étaient donc inutiles mais il arrivait à faire une remontée décente en course avant de faire une erreur qu'on ne saurait pardonner même à un rookie.

1

Mick Schumacher

C'était un autre week-end propre mais avec du bon rythme en plus cette fois-ci qui lui valent sa meilleure qualif. Ses départs restent très faibles mais il jouait clairement les points avant une panne moteur.

6

Sergio Pérez

Loin du rythme en qualif avant de se crasher, son début de course était assez fade mais un problème de transmission lui a privé toute chance d'améliorer sa moyenne.

2

Classement tour par tour (PDF)


*Barème : Les notes vont de 0 à 10, 0 étant la plus mauvaise, et 10 la meilleure. Il a été déterminé arbitrairement que la note de 5 servirait de note moyenne pour signifier qu'une prestation a été parfaitement correcte, sans rien de particulièrement mauvais mais sans rien de particulièrement bon.