top of page

Valtteri Bottas | Guide Blabla

Valtteri Bottas est né le 28 août 1989 à Nastola en Finlande.



​STATISTIQUES

  • MEILLEUR CHAMPIONNAT : 2e (2019, 2020)

  • VICTOIRES : 10

  • PODIUMS : 67

  • MEILLEURS TOURS : 19

  • POLE POSITIONS : 20

ÉQUIPES

  • Williams (2013 - 2016)

  • Mercedes (2017 - 2021)

  • Alfa Romeo (2022 - 2023)

  • Sauber (2024 - ...)

L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur son parcours :

MONOPLACE

2007 : Formule Renault 2.0 - Northern European Cup

↪ 3e 🍾

↪ 2 victoires, 6 podiums

↪ 18 points de retard sur 2e (Tobias Hegewald)
↪ 88 points d'avance sur 4e (Oliver Oakes)
  • Commentaire : débuts très probants, marqués par une double victoire en fin de saison à Hockenheim

2008 : Formule Renault 2.0 - Northern European Cup

↪ Champion 🏆

↪ 12 victoires, 13 poles, 14 courses

↪ 86 points d'avance sur 2e (Antonio Félix da Costa)
↪ 67 points d'avance sur 5e (Tobias Hegevald, coéquipier)
  • Commentaire : impressionnante domination où il gagne toutes les courses où il voit l'arrivée.

Eurocup Formula Renault 2.0

↪ Champion 🏆

↪ 5 victoires, 10 podiums

↪ 3 points d'avance sur 2e (Daniel Ricciardo)
↪ 67 points d'avance sur 5e (Tobias Hegevald, coéquipier)
  • Commentaire : superbe lutte jusqu'à la dernière manche face à Ricciardo.

2009 : Formule 3 Euro Series

↪ 3e 🍾

↪ Champion rookie

↪ 6 podiums

↪ 52 points de retard sur 1er (Jules Bianchi, coéquipier)
↪ 13 points de retard sur 2e (Christian Vietoris)
↪ 8 points d'avance sur 4e (Alexander Sims)
  • Commentaire : champion en catégorie rookie, il trouve de la constance en cours de saison et sauve 6 podiums et 2 pole positions.

2010 : Formule 3 Euro Series

↪ 3e 🍾

↪ 2 victoires

↪ 2 points de retard sur 2nd (Marco Wittmann)
↪ 11 points d'avance sur 4e (Alexander Sims, coéquipier)

2009 & 2010 : Master F3

↪ Double vainqueur 🏆

  • Commentaire : Bottas devient le seul pilote à gagner deux fois les Masters de F3. Belle lutte contre Sims en 2010.

2011 : GP3 Series

↪ Champion 🏆

↪ 4 victoires, 7 podiums

↪ 7 points d'avance sur 2nd (James Calado, coéquipier)
  • Commentaire : champion rookie, dans une saison assez dispersée. Sa bonne 2e moitié de saison l'assure du titre.


2011 - GP3 Series, Monza course 1 | Photo : Sutton Images

Formule 1

2012 : Williams 

↪ Pilote d'essai, roule pour 14 séances d’essais libres

2013 : Williams

↪ 17e

↪ Meilleur résultat 8e

↪ 2 points de retard sur 16e (Esteban Gutierrez)
↪ 3 points d'avance sur 18e (Pastor Maldonado, coéquipier) 
↪ 4 points inscrits soit 80% des points de Williams
  • Commentaire : Une nette progression sur la fin de saison avec quelques belles courses dans une voiture peu performante.

2014 : Williams

↪ 4e

↪ 6 podiums 

↪ 52 points de retard sur 3e (Daniel Ricciardo) 
↪ 19 points d’avance sur 5e (Sebastian Vettel)
↪ 186 points inscrits soit 58,13% des points de Williams
  • Commentaire : Superbe saison dont on excuse les quelques erreurs par sa jeunesse. Il s'affirme comme un pilote solide et arrive à devancer un expérimenté Felipe Massa.

2015 : Williams (1 absence)

↪ 5e

↪ 2 podiums

↪ 14 points de retard sur 4e (Kimi Räikkönen)
↪ 15 points d’avance sur 6e (Felipe Massa, coéquipier)
↪ 136 points inscrits soit 52,92% des points de Williams
  • Commentaire : encore quelques erreurs et manque de régularité mais peu aidé par une voiture manquant de constance.

2016 : Williams

↪ 8e

↪ 1 podium

↪ 16 points de retard sur 7e (Sergio Pérez)
↪ 13 points d’avance sur 9e (Nico Hülkenberg)
↪ 85 points inscrits soit 61.59% des points de Williams
  • Commentaire : saison peu aidée par une voiture de plus en plus capricieuse mais moins d'erreurs et une superbe performance au Canada.

Grand-Prix de Bahreïn 2016 | Williams FW38 Mercedes | PHOTO : Steven Tee

2017 : Mercedes

↪ 3e 🍾

↪ 3 victoires et 13 podiums

↪ 12 points de retard sur 2nd (Sebastian Vettel)
↪ 100 points d’avance sur 4e (Kimi Raikkonen)
↪ 305 points inscrits soit 45.66% des points de Mercedes
  • Commentaire : arrivée réussie dans un top team malgré une seconde moitié de saison bien plus timide.

2018 : Mercedes

↪ 5e

↪ 8 podiums

↪ 2 points de retard sur 4e (Max Verstappen)
↪ 77 points d’avance sur 6e (Daniel Ricciardo) 
↪ 247 points inscrits soit 37.71% des points de Mercedes
  • Commentaire : un très bon début de saison mais gâché par la malchance ; on blâmera le moral pour le reste de sa saison catastrophique. "Valtteri, it's James"...

2019 : Mercedes

↪ 2e 🍾

↪ 4 victoires et 15 podiums

↪ 87 points de retard sur 1er (Lewis Hamilton, coéquipier)

↪ 48 points d’avance sur 3e (Max Verstappen)

↪ 326 points inscrits soit 44,11% des points de Mercedes

  • Commentaire : avec pour seul vrai rival son coéquipier, il prouve que malgré sa pointe de vitesse, il n'a pas les épaules pour jouer un titre.

2020 : Mercedes

↪ 2e 🍾

↪ 2 victoires et 11 podiums

↪ 124 points de retard sur 1er (Lewis Hamilton, coéquipier)
↪ 9 points d’avance sur 3e (Max Verstappen)
↪ 223 points inscrits soit 38,92% des points de Mercedes
  • Commentaire : encore plus en-dedans qu'en 2019, l'exceptionnelle opposition à Russell à Sakhir a fini de remettre sa place en question.

2021 : Mercedes

↪ 3e 

↪ 1 victoire et 11 podiums

↪ 161.5 points de retard sur 2e (Lewis Hamilton, coéquipier)
↪ 36 points d’avance sur 4e (Sergio Pérez)
↪ 226 points inscrits soit 36.84% des points de Mercedes
  • Commentaire : incapable de suivre le rythme de son équipier et de Verstappen mais assure le titre constructeur.

2022 : Alfa Romeo

↪ 10e 

↪ Meilleur résultat 5e

↪ 32 points de retard sur 9e (Fernando Alonso)
↪ 12 points d’avance sur 11e (Daniel Ricciardo) 
↪ 49 points inscrits soit 89.09% des points d’Alfa Romeo
  • Commentaire : assure les gros points en début de saison mais subit la chute de performance de l'équipe.

2023 : Alfa Romeo

↪ 15e 

↪ Meilleur résultat 8e

↪ 7 points de retard sur 14e (Yuki Tsunoda)
↪ 1 point d’avance sur 16e (Nico Hülkenberg)
↪ 10 points inscrits soit 62.5% des points d’Alfa Romeo
  • Commentaire : son manque d'efficacité dans le peloton nuit aux rares places dans les points mais difficile d'espérer beaucoup plus dans cette voiture.

Présentation de la monoplace 2024 (via Sauber Group)


Co-écrit par Pandinette230
bottom of page