top of page

Carlos Reutemann

Carlos Reutemann est né le 12 avril 1942 à Santa Fe en Argentine et mort le 7 juillet 2021 à Santa Fe.

Grand-Prix de Grande-Bretagne 1978

FAITS MARQUANTS

Après deux manches hors-championnat remarquées, Brabham engage Carlos Reutemann pour la saison 1972, et il signe la pole position pour son premier Grand Prix officiel au Brésil. S'en suivent trois excellentes saisons dans le peloton avec quelques victoires à la clé.

Lorsque Niki Lauda est sur son supposé lit de mort suite à ses brûlures en Allemagne en 1976, Ferrari s'empresse de débaucher Reutemann en tant que nouveau meneur. Mais Lauda revient au même moment où Reutemann fait ses débuts en rouge, et la comparaison est difficile. Sa carrière semble se résumer à être au mauvais endroit au mauvais moment.

Reutemann n'est loin d'être ridicule mais tout autant loin d'avoir la maîtrise de Lauda sur une saison. Après le départ de l'Autrichien, il porte fièrement la Scuderia vers le haut malgré une machine inférieure aux Lotus. Ironiquement, lorsqu'il rejoint Lotus en 1979, celles-ci sont surpassées par... les Ferrari !

Parti rejoindre le prometteur projet Williams, il contribue au premier titre constructeur de l'équipe en terminant troisième du championnat en 1980, alors qu'Alan Jones prend le titre en battant Nelson Piquet et Brabham.

En 1981, c'est à son tour de mener l'équipe Williams, mais il ne lui manque qu'un seul point pour défier le même Piquet dans son ex-équipe Brabham. Mauvais timing, mais sans conteste une star de son temps, Reutemann est reconnu pour son talent et sa détermination, malgré les circonstances souvent défavorables.

Constructeurs

  • Brabham (1972 - 1976)

  • Ferrari (1976 - 1978)

  • Lotus (1979)

  • Williams (1980 - 1982)

Anecdotes

  • Poleman à ses débuts

    • Carlos Reutemann a fait sensation dès ses débuts en Formule 1. Lors de son premier Grand Prix officiel au Brésil en 1972, il a signé la pole position, devenant le seul à réaliser cet exploit avec Mario Andretti et Jacques Villeneuve. Et Giuseppe Farina mais c'était la première de l'histoire. Pas pareil.

  • Surnom "Lole"

  • Un homme politique

    • Après sa carrière en course, Reutemann s'est lancé dans la politique. Il a été élu gouverneur de la province de Santa Fe en Argentine à deux reprises et a également été sénateur.

  • Rivalité avec Alan Jones

    • Chez Williams, Reutemann a eu une célèbre rivalité avec son coéquipier Alan Jones. Leur relation a été tendue, notamment en 1981 lorsque Reutemann a ignoré les ordres de l'équipe pour laisser passer Jones lors du Grand Prix du Brésil, ce qui a conduit à des tensions internes tout au long de la saison.

  • La résignation de 1981

    • En 1981, Reutemann a perdu le championnat du monde pour un seul point face à Nelson Piquet. Ce fut un moment de grande déception pour lui et pour ses fans, d'autant plus qu'il avait mené le championnat pendant une grande partie de la saison.

En short

Pour le plaisir des yeux

PHOTO : David Phipps | Grand-Prix de Monaco 1974 | Brabham BT44
Grand-Prix du Brésil 1977 | Ferrari 312T2
Grand-Prix d'Allemagne 1975 | Brabham BT44B
Grand-Prix du Canada 1981 | Williams FW07C


Comments


bottom of page