top of page

Charles Leclerc | Guide Blabla

Charles Leclerc est né le 16 octobre 1997 à Monaco.



​STATISTIQUES

  • MEILLEUR CHAMPIONNAT : 2e (2022)

  • VICTOIRES : 5

  • PODIUMS : 30

  • MEILLEURS TOURS :

  • POLE POSITIONS : 23

  • HAT TRICKS : 2

  • GRAND CHELEM : 1

ÉQUIPES

  • Sauber (2018)

  • Ferrari (2019 - ...)



2016 - GP3 Series, Espagne | PHOTO : Luca Martini

L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur son parcours :

MONOPLACE

2014 : Formule Renault 2.0 ALPS

↪ 2e (champion junior) 🍾

↪ 2 victoires, 1 pole position, 7 podiums

↪ 101 points de retard sur 1er (Nyck de Vries)
↪ 19 points d'avance sur 3e (Matevos Issakyan)
↪ 199 points inscrits soit 72,63 % des points de Fortec Motorsports
Eurocup (6 participations sur 14 courses)

↪ Non classé en tant que pilote "invité" ne pouvait pas marqué de points

↪ 3 podiums

  • Commentaire : des débuts on ne peut plus prometteurs. La saison était légère et le plateau relevé : on l'a tout de suite remarqué.

2015 : Formule 3 Europe

↪ 4e (champion junior)

↪ 4 victoires, 3 pole positions, 13 podiums

↪ 154,5 points de retard sur 1er (Felix Rosenqvist)
↪ 13,5 points de retard sur 3e (Jake Dennis)
↪ 132,5 points d'avance sur 5e (Lance Stroll)
↪ 363,5 points inscrits soit 78,26 % des points de Van Amersfoort Racing

Grand-Prix de Macao

↪ 2e 🍾

  • Commentaire : dans la continuité de ses débuts. Sa domination sur ses pairs est très encourageante. Belle prestation à Macao également.

2016 : GP3

↪ Champion 🏆

↪ 3 victoires, 4 pole positions, 8 podiums

↪ 25 points d'avance sur 2e (Alexander Albon)
↪ 45 points d'avance sur 3e (Antonio Fuocco)
↪ 202 points inscrits soit 34,35 % des points de ART Grand-Prix
↪ Équipiers : Alexander Albon, Nyck de Vries et Nirei Fukuzumi
  • Commentaire : le plateau était globalement sérieux et expérimenté. Rares sont ceux à gagner dès leurs débuts.

2017 : Formule 2 (1 DSQ)

↪ Champion 🏆

↪ 7 victoires, 8 pole positions, 10 podiums

↪ 72 points d'avance sur 2e (Artem Markelov)
↪ 91 points d'avance sur 3e (Oliver Rowland)
↪ 282 points inscrits soit 74,21 % des points de Prema Racing
  • Commentaire : domination outrageuse aidée par un plateau médiocre. Ceci dit, il anime la saison à lui seul et démontre qu'il a sa place en F1.

Grand-Prix d'Italie 2018 | PHOTO : Steven Tee

Formule 1

2018 : Alfa Romeo Sauber

↪ 13e

↪ Meilleur résultat 6e (x 4)

↪ 10 points de retard sur 12e (Esteban Ocon)
↪ 2 points d'avance sur 14e (Romain Grosjean)
↪ 39 points inscrits soit 81,25 % des points de Sauber
  • Commentaire : une saison de débutant incroyable, bien que malchanceuse et presque irréprochable

2019 : Scuderia Ferrari

↪ 4e

↪ 2 victoires, 7 pole positions, 10 podiums

↪ 14 points de retard sur 3e (Max Verstappen)
↪ 24 points d'avance sur 5e (Sebastian Vettel)
↪ 264 points inscrits soit 52,38 % des points de Ferrari
  • Commentaire : la pression de réussir dans un top team pour sa 2e saison s'est faite sentir par moments. Mais ses perfs en qualifs sont entrées dans l'histoire.

2020 : Scuderia Ferrari

↪ 8e

↪ 2 podiums

↪ 7 points de retard sur 7e (Alexander Albon)
↪ 1 point d'avance sur 9e (Lando Norris)
↪ 98 points inscrits soit 74,81 % des points de Ferrari
  • Commentaire : il a pris le meilleur d'un quadruple champion du monde dans une année peu adaptée à son expérience. Ses perfs en qualifs demeurent incroyables.

2017 - F2, Bahreïn | Zak Mauger

2021 : Scuderia Ferrari (1 DNS)

↪ 7e

↪ 2 pole positions, 1 podium

↪ 1 point de retard sur 6e (Lando Norris)
↪ 44 points d'avance sur 8e (Daniel Ricciardo)
↪ 159 points inscrits soit 49,15 % des points de Ferrari
  • Commentaire : un peu plus en difficulté dans l'ensemble mais le niveau reste haut. Il a bien amélioré ses perfs en rythme de course mais n'a pas perdu sa poisse.

2022 : Scuderia Ferrari

↪ 2e 🍾

↪ 3 victoires, 7 pole positions, 10 podiums

↪ 146 points de retard sur 1er (Max Verstappen)
↪ 3 points d'avance sur 3e (Sergio Pérez)
↪ 308 points inscrits soit 55,6 % des points de Ferrari
  • Commentaire : plus le moindre doute sur sa capacité innée à jouer la victoire. Mais a toujours tendance à trop en faire lorsque la voiture ne suit pas et à commettre des erreurs en conséquence.

2023 : Scuderia Ferrari

↪ 5e

↪ 5 pole positions, 5 podiums, 1 DNS

↪ 1 point de retard sur 6e (Lando Norris)
↪ 44 points d'avance sur 8e (Daniel Ricciardo)
↪ 159 points inscrits soit 49,15 % des points de Ferrari
  • Commentaire : quelques périodes de doute lorsque la voiture ne lui va pas. Mais le reste du temps, il s'affirme comme un des meilleurs du plateau.


Casque 2024 | PHOTO : Ferrari


bottom of page