top of page

Esteban Ocon | Guide Blabla

Esteban Ocon est né le 17 septembre 1996 à Évreux en France.



​STATISTIQUES

  • MEILLEUR CHAMPIONNAT : 8e (2017, 2022)

  • VICTOIRES : 1 (HUN 2021)

  • PODIUMS : 3

  • MEILLEURS TOURS : 0

  • MEILLEUR QUALIF : 3e (x 2)

ÉQUIPES

  • Manor (2016)

  • Force India (2017 - 2018)

  • Renault (2020)

  • Alpine (2021 - ...)

L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur son parcours :

MONOPLACE

2014 - F3, Grand-Prix de Pau | PHOTO : XPB

2012 : Formule Renault 2.0

Eurocup

↪ 14e

↪ 1 podium

↪ Ex aequo avec le 12e et le 13e (Jake Dennis & Jordan King)
↪ 1 point d’avance sur 15e (Mikko Pakari)
Alps (9 courses sur 14)

↪ 7e

↪ 2 podiums

↪ Ex aequo avec le 12e et le 13e (Jake Dennis & Jordan King)
↪ 1 point d’avance sur 15e (Mikko Pakari)
  • Commentaire : des débuts encourageant dans une catégorie incontournable et compétitive.

2013 : Formule Renault 2.0

Eurocup

↪ 3e 🍾

↪ 2 victoires et 5 podiums

↪ 36 points de retard sur 1er (Pierre Gasly)
↪ 20 points de retard sur 2e (Oliver Rowland)
↪ 29 points d’avance sur 4e (Jake Dennis)
Northern European Cup (8 courses sur 14)

↪ 8e

↪ 1 victoire et 3 podiums

  • *Commentaire : un plateau moins relevé mais avec de très belles têtes d'affiche. Un avenir prometteur lui tend les bras. Quelques rares et beaux passages en NEC.

2014 : Formule 3 Europe

↪ Champion 🏆

↪ 9 victoires et 21 podiums

↪ 58 points d’avance sur 2e (Tom Blomqvist)
↪ 67 points d’avance sur 3e (Max Verstappen)
↪ 223 points d’avance sur 5e (Antonio Fuoco son coéquipier) 
  • Commentaire : une année purement impressionnante ; il enchaine une série de 6 victoires et 8 seconde places en 17 courses.

2015 : GP3 Series (1 dsq sur 18 courses sur 18)

↪ Champion 🏆

↪ 1 victoire et 14 podiums

↪ 8 points d’avance sur 2e (Lucas Ghiotto) 
↪ 53 points d’avance sur 3e (Marvin Kirchhöfer son coéquipier) 
  • Commentaire : il gagne le surnom de Oconsistency (jeu de mot sur "consistency" voulant dire "régularité", avec une série de 10 seconde places en 11 courses.

Grand-Prix de Belgique 2016 | Manor MRT05 Mercedes | PHOTO : Léanne Boon

Formule 1

2016 : Manor (9 participations sur 21 courses)

↪ 23e

↪ Meilleur résultat 12e

  • Commentaire : arrivé en cours de saison, sa progression est purement magnifique, avec une belle prestation au Brésil, perdant la 10e place à 2 tours de la fin dans la pire machine du plateau, avec des pneus usés sous la pluie.

2017 : Force India 

↪ 8e

↪ Meilleur résultat 5e

↪ 13 points de retard sur 7e (Sergio Pérez, coéquipier)
↪ 33 points d’avance sur 9e (Carlos Sainz)
  ↪ 87 points inscrits soit 46.52% des points de Force India
  • Commentaire : enregistre le record d'arrivées consécutives pour un débutant. Oconsistency devient un même et marque les esprits.

2018 : Force India / Racing Point (1 DSQ)

↪ 12e

↪ Meilleur résultat 6e

↪ 1 point de retard sur 11e (Fernando Alonso)
↪ 10 points d'avance sur 13e (Charles Leclerc)
↪ 49 points inscrits soit 44,14% des points de Force India / Racing Point
  • Commentaire : dans un peloton plus regroupé, il paie cher ses quelques erreurs et manque d'expérience en rythme de course. Les clashs avec son coéquipier n'aident pas et perd son baquet par manque de budget.

2019 : Mercedes

Pilote de réserve et de développement

2020 : Renault

↪ 12e

↪ 1 podium

↪ 13 points de retard sur 11e (Lance Stroll)
↪ 29 points d’avance sur 13e (Sebastian Vettel)
↪ 62 points inscrits soit 34,25% des points de Renault
  • Commentaire : un retour discret noyé dans un peloton difficile à lire et une voiture irrégulière. Mais sa fin de saison montre un retour de confiance avec pour pic un podium opportuniste à Sakhir.

2021 : Alpine

↪ 11e

↪ 1 victoire et 1 podium

↪ 7 points de retard sur 10e (Fernando Alonso, coéquipier)
↪ 31 points d’avance sur 12e (Sebastian Vettel)
↪ 74 points inscrits soit 47,74% des points d’Alpine
  • Commentaire : un gros passage à vide en milieu de saison mais année solide, rendue difficile par un équipier... Alonso.

Grand-Prix de Monaco 2023 | PHOTO : Simon Galloway

2022 : Alpine

↪ 8e

↪ Meilleur résultat 4e

↪ 30 points de retard sur 7e (Lando Norris)

↪ 11 points d’avance sur 9e (Fernando Alonso son coéquipier)

↪ 92 points inscrits soit 53,18% des points d’Alpine

  • Commentaire : grosse progression sur son agressivité le dimanche qui contribue à de meilleurs résultats. Toujours quelques passages à vide. Et puis en face, c'est Alonso, pas Giovinaqui.

2023 : Alpine

↪ 12e

↪ 1 podium

↪ 4 points de retard sur 11e (Pierre Gasly son coéquipier)

↪ 31 points d’avance sur 13e (Alexander Albon)

↪ 58 points inscrits soit 48,33% des points d’Alpine

  • Commentaire : des hauts très hauts, en qualif et en course. Meilleure régularité mais on sent une grosse perte de régime et de motivation avec une voiture stagnante et des problèmes de fiabilité trop récurrents.


Rendu de son Alpine 2024 (via AlpineCars)

Co-écrit par Pandinette230

Comments


bottom of page