top of page

Gunnar Nilsson

Gunnar Nilsson est né le 20 novembre 1948, à Helsingborg en Suède. Il est mort à 29 ans le 20 octobre 1977 à Londres, en Angleterre, d'un cancer.

GP États-Unis Ouest 1977 | Photo Rainer Schlegelmilch
PHOTO : Allsport UK / Allsport

FAITS MARQUANTS

Très rapidement repéré par Colin Chapman, le légendaire fondateur de l'équipe Lotus. Nilsson fit ses débuts en sport automobile dans les courses de Formule 2, où il attira l'attention grâce à ses performances impressionnantes. Chapman, voyant en lui un grand potentiel, négocia avec MARCH pour le libérer de son contrat en Formule 2 afin de l'intégrer dans l'équipe Lotus.

En 1976, Nilsson rejoignit la prestigieuse écurie Lotus pour piloter la Lotus 77. Malgré des débuts difficiles en raison de la fiabilité médiocre de la voiture, il montra rapidement son talent et sa détermination. Dès sa troisième course, il monta sur le podium, démontrant qu'il pouvait rivaliser avec les meilleurs pilotes du monde.

La saison suivante, en 1977, Nilsson continua de progresser et remporta même sa première victoire en Formule 1 lors du Grand Prix de Belgique à Zolder, confirmant son statut de pilote prometteur. Malheureusement, sa carrière fut brutalement interrompue lorsqu'il fut diagnostiqué avec un cancer. Malgré un combat courageux contre la maladie, Gunnar Nilsson décéda le 20 octobre 1978, à seulement 29 ans.

Constructeurs

  • Lotus (1976 - 1977)

​STATISTIQUES

  • MEILLEUR CHAMPIONNAT : 8e (1977)

  • VICTOIRES : 1 (3 %)

  • PODIUMS : 4 (13 %)

  • MEILLEURS TOURS : 1 (3 %)

  • MEILLEURE QUALIF : 3e (x 2)

  • DÉPARTS : 31 (1976 - 1977)

HORS-CHAMPIONNAT

  • DÉPARTS : 2 (1976)

Anecdotes

  • Amoureux des motos

    • Avant de se lancer dans les courses automobiles, Gunnar Nilsson avait une passion pour les motos et avait commencé sa carrière en compétition en participant à des courses de motos.

  • Rapide ascension

    • Nilsson a fait une ascension rapide dans le monde du sport automobile. En seulement quelques années, il est passé des courses locales en Suède à la Formule 1, ce qui témoigne de son talent brut et de sa détermination.

  • Mentorat par Ronnie Peterson

    • Gunnar Nilsson était proche de Ronnie Peterson, un autre pilote suédois de Formule 1 très talentueux. Peterson a servi de mentor à Nilsson, l'aidant à naviguer dans le monde exigeant de la course automobile internationale.

  • Passion pour la cuisine

    • En dehors de la piste, Nilsson avait une passion pour la cuisine. Il aimait préparer des repas pour ses amis et sa famille, et il était connu pour ses compétences culinaires impressionnantes. Cette passion pour la cuisine offrait une distraction bienvenue de la pression des courses.

  • Victoire émouvante à Zolder

    • La victoire de Nilsson au Grand Prix de Belgique en 1977 à Zolder est l'un des moments les plus émouvants de sa carrière. Il a dédié cette victoire à son père, décédé peu de temps avant la course.

  • Fondation Gunnar Nilsson

    • Après son diagnostic de cancer, Nilsson a créé la Fondation Gunnar Nilsson pour financer la recherche contre le cancer. Cette fondation a levé des fonds importants et continue de jouer un rôle crucial dans la lutte contre cette maladie. Son engagement envers cette cause a montré sa volonté de faire une différence, même en dehors du sport automobile.

  • Chaleureux et accessible

    • Nilsson était connu pour sa personnalité chaleureuse et accessible. Contrairement à certains de ses contemporains, il était toujours prêt à parler aux fans et aux médias, partageant volontiers son amour pour le sport et ses expériences sur la piste.

POUR LE PLAISIR DES YEUX

GP d'Allemagne 1977 | Photo Rainer Schlegelmilch
PHOTO : David Phipps

Kommentare


bottom of page