top of page

Denny Hulme

Denny Hulme est né le 18 juin 1936 à Te Puke en Nouvelle-Zélande et mort le 4 décembre 1992 d'une crise cardiaque, lors d'une course à Bathurst en Australie.

Grand-Prix de Monaco 1974 | McLaren M23 Ford | PHOTO : David Phipps

FAITS MARQUANTS

Denny Hulme débute en Formule 1 avec Brabham en 1965. En 1967, il décroche le titre de champion du monde, devenant célèbre pour sa régularité et son absence de pole positions, surpassant son coéquipier et patron, Jack Brabham.


En 1968, Hulme rejoint l'équipe McLaren, fondée par son ami et compatriote Bruce McLaren. Ensemble, ils remportent de nombreux succès en Can-Am, où Hulme s'impose en 1968 et 1970.


Après la mort de Bruce en 1970, Hulme joue un rôle crucial dans la continuité de l'équipe, contribuant au développement de la voiture qui permet à Emerson Fittipaldi de remporter le championnat du monde des pilotes et le titre constructeur pour McLaren en 1974.


Lors de la manche de clôture qui décide le titre entre McLaren et Ferrari cette année-là, il abandonne en tout début de course. Il prend immédiatement son avion et, accueilli par une foule de journalistes à l'arrivée, il répond simplement qu'il voulait partir sans faire de bruit.


Constructeurs

  • Brabham (1965 - 1967)

  • McLaren (1968 - 1974)

Anecdotes

  • Un parcours tragique

    • Son père, Clive, était un héros de guerre décoré, qui est décédé d'une crise cardiaque. La première victoire de Denny est ternie par le décès de Lorenzo Bandini à Monaco en 1967. En 1970, c'est son ami et coéquipier Bruce McLaren qui perd la vie lors d'un test. Il a contribué au recrutement de Peter Revson en 1972, un autre de ses amis, qui a trouvé la mort en 1974. Comme son père, Denny Hulme est décédé d'une crise cardiaque, pendant la course des Bathurst 1000 en 1992.

  • Champion contre son patron

    • Denny Hulme est devenu champion du monde en 1967 sans la moindre pole position, surpassant son coéquipier et patron Jack Brabham. L'ambiance était bizarre...

  • Héritier de McLaren :

    • Après son titre, il rejoint son ami et compatriote Bruce McLaren dans son équipe. Ensemble, ils remportent de nombreuses victoires en Can-Am et décrochent les premiers succès de l'équipe en F1. Après la mort de Bruce, Hulme joue un rôle majeur dans la poursuite des activités de l'équipe, contribuant notamment au premier titre pilote (gagné par Fittipaldi) et au premier titre constructeur en 1974.

  • Le surnom "The Bear"

    • Hulme était affectueusement surnommé "The Bear" (l'ours) en raison de son apparence robuste et de son comportement parfois bourru. Il était très respecté et apprécié dans le paddock pour sa franchise et son honnêteté.

  • Au feu... :

    • Hulme a eu un grave accident lors des essais des 500 Miles d'Indianapolis en 1970. Sa voiture a pris feu et il a subi de graves brûlures aux mains. Il a de nouveau subi des brûlures lors des 24 Heures du Mans en 1981.

  • Camion

    • Après sa retraite de la Formule 1 en 1974, Hulme a continué à courir dans diverses disciplines, y compris les courses de camions, où il a montré sa polyvalence et son amour pour le sport automobile.

  • Palmarès hors F1

    • Victoire aux 6 Heures de Brands Hatch 1963

    • Victoire RAC Tourist Trophy 1965, 1966, 1968 et 1986

    • CanAm

      • Champion 1968, 1970

      • Vice-champion 1967, 1969, 1971 et 1972


POUR LE PLAISIR DES YEUX

Grand-Prix de Belgique 1967 | Brabham Repco BT19 | PHOTO : David Phipps
Grand-Prix de Monaco 1974 | McLaren M23 Ford | PHOTO : Rainer Schlegelmilch
Course des champions 1968 | McLaren M7A Ford | Photo : McLaren
Grand-Prix de Monaco 1967 | Brabham Repco BT20 | PHOTO : David Phipps

Podiums en F1


Коментарі


bottom of page