top of page

Giuseppe Farina

Giuseppe (dit "Nino") Farina est né le 30 octobre 1906 à Turin en Italie et mort le 30 juin 1966 à Aiguebelle en France dans un accident de la route.

PHOTO : LAT photographic| Grand-Prix de Grande-Bretagne 1950 | 1re victoire de l'histoire de la F1

FAITS MARQUANTS

Le pionnier du championnat du monde des pilotes de Formule 1, vainqueur de la première manche à Silverstone et du premier championnat, n'a pas eu une suite de carrière très brillante... si on ferme les yeux sur ce que les statistiques oublient.

Il fait ses débuts en course automobile en 1933 avec Maserati et remporte plusieurs championnats italiens, jusqu'à ce que la guerre ne mette tout cela en suspens. Lorsque la course reprend, il retrouve rapidement la voie du succès et s'engage dans le championnat du monde de F1 avec Alfa Romeo, remportant le titre en 1950. L'année suivante, Fangio le bat, mais Farina se défend très bien.

Le championnat est naissant, mais Nino est sur la fin de sa carrière. Passant chez Ferrari, il est dominé par Ascari, même s'il rappelle occasionnellement son grand talent.

Constructeurs

  • Alfa Romeo (1950 - 1951)

  • Ferrari (1952 - 1955)


Anecdotes

  • Premier vainqueur et champion du monde de F1

    • Giuseppe Farina est entré dans l'histoire en devenant le tout premier pilote à gagner une course du championnat du monde ainsi que le premier à gagner le titre de champion du monde de Formule 1 en 1950.

  • Style de conduite

    • Farina était connu pour son style de conduite particulier, qu'il appelait la "technique italienne". Il gardait les bras tendus et les coudes raides, ce qui lui donnait une posture très rigide au volant. Cette technique était contraire aux conseils habituels, mais elle fonctionnait parfaitement pour lui.

  • Colérique et passionné

    • Farina était célèbre pour son tempérament colérique et passionné. Il n'hésitait pas à exprimer ses émotions, que ce soit sur la piste ou en dehors.

  • Origines aristocratiques

    • Farina venait d'une famille aristocratique italienne, ce qui lui donnait une allure élégante et distinguée. Son éducation et son statut social élevé contrastaient avec la plupart des autres pilotes de son époque, souvent mécaniciens.

  • Mentor d'Ascari

    • Farina a joué un rôle de mentor pour de nombreux jeunes pilotes italiens. Il a notamment encouragé et soutenu Alberto Ascari, qui allait devenir l'un des plus grands pilotes de Formule 1 de tous les temps.

  • Passion pour les voitures

    • En dehors des courses, Farina était un passionné de voitures et un excellent mécanicien. Il aimait travailler sur ses propres voitures et avait une connaissance approfondie de la mécanique automobile, ce qui l'aidait à mieux comprendre et optimiser ses performances sur la piste.

  • Mort en voiture... de route

    • Après avoir pris sa retraite de la Formule 1, Farina a continué à participer à des événements de sport automobile. Tragiquement, il est décédé dans un accident de voiture en 1966 alors qu'il se rendait au Grand Prix de France.

  • Pionnier des essais de sécurité

    • Farina était un des premiers pilotes à insister sur l'importance des essais de sécurité. Il croyait fermement que la sécurité devait être une priorité dans les courses automobiles, ce qui était une idée avant-gardiste pour l'époque.

POUR LE PLAISIR DES YEUX

International Trophy 1950 | Alfa Romeo 158
Grand-Prix de Monaco 1955 | Ferrari 625 | PHOTO : LAT photographic
Grand-Prix d'Allemagne 1937 | Alfa Romeo 12C-36 | PHOTO : Robert Fellowes
Grand Prix de Belgique 1955 | Ferrari 555 | Photo : LAT Photographic

Podiums en F1


Comentarios


bottom of page