top of page

Jacky Ickx

Jacques 'Jacky' Ickx, est né le 1er janvier 1945 à Bruxelles en Belgique.

PHOTO : Rainer Schlegelmilch
PHOTO : David Phipps

FAITS MARQUANTS

Surnommé "monsieur Le Mans" avec ses 6 victoires aux 24 Heures, Ickx débute en F1 en 1967 avec Cooper-Maserati lors du Grand Prix d'Allemagne.

En 1968, Ickx rejoint Ferrari, remportant sa première victoire au Grand Prix de France à Rouen et terminant la saison à la quatrième place du championnat des pilotes. En 1969, chez Brabham, il remporte deux victoires et termine deuxième du championnat derrière Jackie Stewart. Ickx retourne chez Ferrari en 1970, remportant trois courses et finissant de nouveau deuxième du championnat, cette fois derrière Jochen Rindt.

Ses années suivantes chez Lotus et Williams sont marquées par des performances solides mais inégales, souvent limitées par la fiabilité des voitures. En 1974, il rejoint Lotus, mais la saison est difficile en raison de problèmes techniques. Il continue chez Wolf-Williams en 1976, obtenant son dernier podium au Grand Prix d'Italie. Après quelques années comme pilote de réserve et de développement, Ickx se retire de la F1 en 1979.

Constructeurs

  • Cooper (1967)

  • Ferrari (1968)

  • Brabham (1969)

  • Ferrari (1970 - 1973)

  • McLaren (1973, un course)

  • Iso-Marlboro (1973, une course) - Frank Williams Racing Cars

  • Lotus (1974 - 1975)

  • Williams (1976)

  • Ensign (1976 - 1978)

  • Ligier (1979)


Anecdotes

Bien que Formule Blabla se concentre principalement sur la F1, ne pas mentionner ses succès dans d'autres catégories serait comme parler de la légende de Schumacher sans mentionner Ferrari. Alors, préparez-vous.

  • Record aux 24 Heures du Mans

    • Jacky Ickx était surnommé "Monsieur Le Mans" en raison de ses succès aux 24 Heures du Mans qu'il a remporté six fois. Sa première victoire en 1969 est particulièrement mémorable : Ickx a protesté contre le départ traditionnel en courant lentement vers sa voiture pour attacher correctement ses ceintures de sécurité. Malgré ce départ retardé, il a remporté la course après une bataille épique contre Hans Herrmann.

  • Championnat du Monde des Voitures de Sport

    • Ickx a remporté le Championnat du Monde des Voitures de Sport à deux reprises, en 1982 et 1983. Son polyvalence et son talent dans différentes disciplines de course automobile sont largement reconnus.

  • Rallye Dakar

    • Après sa carrière en circuit, Ickx s'est tourné vers les rallyes. Il a participé au Rallye Dakar, remportant l'épreuve en 1983 avec un Mercedes-Benz G-Class. Cette victoire a renforcé sa réputation de pilote polyvalent capable de s'adapter à des conditions de course extrêmes.

  • Ambassadeur de la sécurité

    • Tout au long de sa carrière, Ickx a été un fervent défenseur de la sécurité dans le sport automobile. Il a souvent plaidé pour des améliorations dans les équipements de sécurité et les normes des circuits, utilisant son statut et son influence pour promouvoir des changements positifs.

  • Un sacré caractère

    • On dira que Jacky a toujours frappé par son humilité et son accessibilité. Pourtant, il n'en reste pas moins une personnalité forte qui a su s'affirmer. Il a notamment été plus d'une fois un adversaire politique de Jackie Stewart en F1, qui partageait une vision différente de la sienne sur la manière dont il fallait protester pour l'amélioration des conditions de sécurité.

  • Maîtrise de la pluie

    • Jacky Ickx était connu comme un "Maître de la Pluie". Son habileté à piloter sous des conditions météorologiques difficiles était légendaire. Lors du Grand Prix d'Allemagne 1969 sur le Nürburgring, Ickx a dominé la course sous la pluie battante, remportant une victoire impressionnante.


POUR LE PLAISIR DES YEUX

GP de Belgique 1970 | PHOTO : Rainer Schlegelmilch
GP des États-Unis 1970 | Ferrari 312B | PHOTO : LAT Photographic
GP de Monaco 1975 | PHOTO : Rainer Schlegelmilch

Podiums en F1






Commentaires


bottom of page