top of page

Juan Pablo Montoya | BIO ÉCLAIR

Juan Pablo Montoya est né le 20 septembre 1975 à Bogota en Colombie.


​STATISTIQUES

  • MEILLEUR CHAMPIONNAT : 3e (2002, 2003)

  • VICTOIRES : 7 (7 %)

  • PODIUMS : 30 (32 %)

  • MEILLEURS TOURS : 12 (13 %)

  • POLE POSITIONS : 13 (14 %)

  • HAT-TRICKS : 1

  • DÉPARTS : 94 (2001 - 2006)

ÉQUIPES

  • Williams (2001 - 2004)

  • McLaren (2005 - 2006)


Tests avec Williams en 1997 | Photo : Sutton Images
 

FAITS MARQUANTS

Il y en a quelques-uns à travers l'histoire mais Jean-Paul est sans conteste l'enfant indomptable par excellence du XXIe siècle. Loin d'une génération de pilotes robots, formatés pour bien sourire aux caméras, Montoya était lui-même : un gars profitant de sa passion qui aimait vivre à 100% mais qu'il ne fallait pas taquiner.


Vainqueur de l'Indy 500, Williams a fait des pieds et de mains pour le faire venir en F1 et ce fut un sacré succès, contribuant à une lutte mondiale et 7 victoires en seulement 4 saisons. C'est autant de temps qu'il a fallu pour l'estampiller comme un incontournable rival de l'ère dominante de Michael Schumacher.


Ce qui aurait dû être un duo de rêve aux côtés de Räikkönen en 2005 et 2006 était une belle déception. Malgré 3 victoires, il avait du mal à s'adapter et surtout à s'entendre avec Ron Dennis. Le patron n'a pas tardé à faire comprendre qu'il ne comptait pas le garder au-delà de son contrat et Montoya lui a facilité les choses en quittant l'équipe en cours de saison.


Et on ne l'a plus jamais revu.


(bon c'est pas vrai, il a une carrière stylée après, mais je trouve que ça claque de finir comme ça)

 

POUR LE PLAISIR DES YEUX

Grand-Prix d'Australie 2004 | Williams BMW FW26 | Photo : Rainer Schlegelmilch
Grand-Prix de Saint-Marin 2006 | McLaren MP4/21 Mercedes-Benz | PHOTO : Steve Etherington
Grand-Prix de Monaco 2004 | Photo : Rainer Schlegelmilch
Grand-Prix de France 2001 | Williams BMW FW23


Comments


bottom of page