top of page

Carlos Sainz

Carlos Sainz est né le 1er septembre 1994 à Madrid en Espagne.

Son nom est parfois noté Carlos Sainz Jr. Il est le fils de Carlos Sainz, vainqueur de 26 rallyes en championnat mondial et de 2 titres ainsi que de 4 Dakar.
Victoire au Grand Prix d'Australie 2024 | PHOTO : Ferrari

STATISTIQUES

  • Meilleur championnat : 5e (2021 et 2022)

  • Victoires : 3

    • Grande-Bretagne 2022

    • Singapour 2023

    • Australie 2024

  • Podiums : 22

  • Meilleurs tours : 4

  • Pole positions : 5

ÉQUIPES

  • Toro Rosso (2015 - 2017)

  • Renault (2017 - 2018)

  • McLaren (2019 - 2020)

  • Ferrari (2021 - 2024)

2011 - F3, Macau | PHOTO : Drew Gibson

L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur son parcours :

2010 : Formule BMW Europe

↪ 4e

↪ 1 victoire et 5 podiums

↪ 13 points de retard sur 3e (Timmy Hansen) 

↪ 34 points d’avance sur 5e (Javier Tarancón) 

  • Commentaire : une première saison parfaitement réussie où il termine comme meilleur rookie.

2011 : Formule Renault 2.0

Eurocup

↪ 2e 🍾

↪ 2 victoires et 10 podiums

↪ 45 points de retard sur Champion (Robin Frijns)

↪ 45 points d’avance sur 3e (Daniil Kvyat, coéquipier)

NEC

↪ Champion 🏆

↪  10 victoires et 17 podiums

↪ 48 points d’avance sur 2e (Daniil Kvyat, coéquipier)

  • Commentaire : excellente saison au niveau supérieur dans un championnat très compétitif.

2012 Formule 3 Anglaise (3 abs)

↪ 6e

↪ 5 victoires et 9 podiums

↪ 2 points de retard sur 5e (Harry Tincknell, coéquipier) 

↪ 29 points d’avance sur 7e (Pietro Fantin, coéquipier) 

Formule 3 Euro Series

↪ 9e

↪ 2 podiums

↪ 15 points de retard sur 8e (Michael Lewis)

↪ 21 points d’avance sur 10e (Emil Bernstorff)

Formule 3 Européenne

↪ 5e

↪ 1 victoire et 5 podiums

↪ 18 points de retard sur 4e (Pascal Wehrlein)

↪ 24 points d’avance sur 6e (William Buller, coéquipier)

Masters of Formule 3

↪ 4e

  • Commentaire : à défaut d'éblouir, il a eu une année riche en action qui lui apportera beaucoup d'expérience.

2013 : GP3 Series (2 DSQ)

↪ 10e

↪ 2 podiums

↪ 9 points de retard sur 9e (Aaro Vainio)

↪ 22 points d’avance sur 11e (Robert Vișoiu, coéquipier)

  • Commentaire : une année peu brillante sans être mauvaise mais qui lui coûte une place en F1 au profit de Kvyat, champion cette année.

2014 : Formula Renault 3.5 Series

↪ Champion 🏆

↪ 7 victoires et 7 podiums

↪ 35 points d’avance sur 2e (Pierre Gasly)

↪ 44 points d’avance sur 3e (Roberto Mehri)

↪ 46 points d’avance sur 4e (Oliver Rowland)

  • Commentaire : une année avec de beaux coups d'éclats contre une belle concurrence qui lui vaut enfin un titre et une promotion méritée en F1 pour 2015.

2014 - Formule Renault 3.5, Motorland Aragon | Red Bull content pool

Formule 1

2015 : Toro Rosso

↪ 15e

↪ Meilleur résultat 7e

↪ 9 points de retard sur 14e (Pastor Maldonado)

↪ 2 points d’avance sur 16e (Jenson Button)

↪ 18 points inscrits soit 26,86% des points de Toro Rosso

  • Commentaire : une première saison probante bien que totalement dominé par son équipier sur la 2e moitié de saison.

2016 : Toro Rosso

↪ 12e

↪ Meilleur résultat 6e

↪ 7 points de retard sur 11e (Felipe Massa)

↪ 17 points d’avance sur 13e (Romain Grosjean)

↪ 46 points inscrits soit 73,01% des points de Toro Rosso

  • Commentaire : une 2e année où il confirme ses belles promesses de 2015 avec quelques beaux exploits.

2017 : Toro Rosso (16 GP) / Renault (4 GP)

↪ 9e

↪ Meilleur résultat 4e

↪ 33 points de retard sur 8e (Esteban Ocon)

↪ 11 points d’avance sur 10e (Nico Hülkenberg)

  • Commentaire : superbe saison pour Toro Rosso qu'il finit par quitter pour trouver un projet plus prometteur avec Renault où il finit l'année en beauté.

2018 : Renault

↪ 10e

↪ Meilleur résultat 5e

↪ 3 points de retard sur 9e (Kevin Magnussen)

↪ 3 points d’avance sur 11e (Fernando Alonso)

↪ 53 points inscrits soit 43,44% des points de Renault

  • Commentaire : avec le record d'entrées dans les points pour en dehors des équipes du top 3, il s'avère précieux au championnat constructeur, bien que ses performances restent en-dessous de son coéquipier.

Grand-Prix de Bahreïn 2021 | Ferrari SF21 | PHOTO : Sam Bloxham

2019 : Mclaren

↪ 6e

↪ 1 podium

↪ 144 points de retard sur 5e (Sebastian Vettel)

↪ 1 point d’avance sur 7e (Pierre Gasly)

↪ 96 points inscrits soit 66,21% des points de Mclaren

  • Commentaire : meilleur de la F1.5, il a éclaté cette saison en tirant McLaren vers le haut après des années de galère.

2020 : Mclaren (1 DNS)

↪ 6e

↪ 1 podium

↪ 14 points de retard sur 5e (Daniel Ricciardo)

↪ Ex-aequo avec 7e (Alexander Albon)

↪ 105 points inscrits soit 51,98% des points de Mclaren

Commentaire : une année à tirer le meilleur de sa machine dans un plateau ultra compétitif.

2021 : Ferrari

↪ 5e

↪ 4 podiums

↪ 25,5 points de retard sur 4e (Sergio Pérez)

↪ 4,5 points d’avance sur 6e (Lando Norris)

↪ 164.5 points inscrits soit 50,85% des points de Ferrari

  • Commentaire : une arrivée chez Ferrari probante malgré un gros déficit en rythme de course et en qualif face à Leclerc. Il tire tout de même 4 podiums opportunistes.

2022 : Ferrari

↪ 5e

↪ 1 victoire et 9 podiums

↪ 29 points de retard sur 4e (George Russell)

↪ 6 points d’avance sur 6e (Lewis Hamilton)

↪ 246 points inscrits soit 44,40% des points de Ferrari

  • Commentaire : avec enfin une voiture capable de se battre pour quelques victoires, il démontre ses limites pour trouver le petit plus que son équipier ou certains rivaux ont su démontrer.

2023 : Ferrari (1 DNS)

↪ 7e

↪ 1 victoire et 3 podiums

↪ 5 points de retard sur 6e (Lando Norris)

↪ 25 points d’avance sur 8e (George Russell)

↪ 200 points inscrits soit 49,26% des points de Ferrari

  • Commentaire : une année avec des hauts et des bas mais avec une claire amélioration en qualif et en course avec une sublime victoire à la clé.

PHOTO : Ferrari (2024)
Co-écrit par Pandinette230

Comments


bottom of page